Doge
Ce jeu est sorti le 15 janv. 2001, et a été ajouté en base le 15 janv. 2001 par Docteur Mops

édition 2000
Par Leo Colovini
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Goldsieber et Rio Grande Games

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Le monopoly pour les stratèges !

Il existe une polémique chez les amateurs de jeux qui opposent les jeux de placement aux jeux de conquêtes par expansions. Souvent ces derniers reprochent aux jeux de placement d’être trop statiques car une fois posés sur le plateau les pions ne bougent plus ou presque.

La mécanique de placement, tends en effet à se développer de plus en plus et Doge en est un parfait exemple. Il ne s’agit pas de détruire l’espace occupé par ses adversaires mais de l’occuper au mieux et le plus rapidement. On peut donc parler de jeu plus politique que guerrier. Imaginez qu’au lieu de commencer votre partie d’échec sagement aligné l’un en face de l’autre comme dans les batailles anciennes, vous négociez la pose de chaque pièce à l’endroit du plateau que vous désirez… Celui qui aura su le mieux gérer son occupation est quasiment sur de remporter la victoire sans passer par la phase de bataille.
C’est une conception plus moderne de la stratégie sans doute inspirée des techniques de stratégie économique et politique plus que militaire. Un genre de Yalta quoi !

Pour revenir à Doge, son système, s’il n’est pas original pour les vieux briscards, est simple et riche à la fois. Les objectifs multiples permettent des coups retords et des changements de stratégie en cours de partie.
Plus abstrait que El grande, les règles de Doge sont plus simples et le tout donne un style un peu plus intello.

On peut dire que le monopoly est le véritable ancètre des jeux de placement, Dodge est son avancée la plus poussée.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default