Ce jeu est sorti le 1 oct. 2015, et a été ajouté en base le 27 mars 2015 par Libellud

édition 2015
Par Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko
Illustré par Xavier Collette et Igor Burlakov
Édité par Libellud
Distribué par Asmodee

Standalone 2 extensions 6 éditions
40,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Le mieux est l'ennemi du bien

Il faut tout d'abord souligner le remarquable travail éditorial : le matériel est beau et parfaitement adapté au jeu.
Nous apprécions Dixit et les jeux coopératifs; Mystérium avait donc tout pour nous plaire. Mais la mayonnaise n'a pas pris.
Après plusieurs parties à 4 et 5 joueurs, a priori les configurations les plus intéressantes, nous n'avons plus envie d'y jouer. Le jeu nous semble trop difficile et finalement hasardeux.

Dans Dixit on doit relier un mot ou expression à une image. Ce n'est pas forcément simple mais en général une ou deux personnes, en plus du meneur de jeu, trouvent des associations adaptées qui permettent au jeu de décoller.
Dans Mystérium, un joueur (le fantôme) doit relier une image (parmi ses sept de départ, une dizaine après recomplètements) à une autre image et cela 3x3 fois à 4 joueurs, 3x4 fois à 5 joueurs...
Au mieux le fantome dispose d'une image adaptée et pour les autres il met un peu n'importe quoi, essayant de trouver des liens tirés par les cheveux ou totalement surréalistes, introuvables par les autres joueurs. En mode facile, à force d'éliminer des cartes on finit par péniblement trouver la bonne, sans avoir compris les indices! Le final est encore plus baroque puisqu'il faut faire correspondre 3 images (sur 7) à 3 images qui n'ont a priori aucun point commun. Ceux qui ont plein d'imagination verront des allusions partout, les autres ne verront rien.
Il nous est arrivé de gagner, sans savoir pourquoi, et de perdre, sans espoir.
Là où Dixit est purement un jeu de communication et d'ambiance où le score compte peu et ne sert qu'à rythmer et calibrer les parties, Mystérium ajoute un objectif commun (résoudre l'énigme) souvent frustrant.
C'est intellectuellement séduisant mais, pour nous, ludiquement insatisfaisant.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default