Le kit ultime...

10,0

Dans la petite famille des jeux coopératifs, Pandémie m'avait plus que convaincu. Après quelques dizaines de parties, toutefois, la boîte ne sortait plus aussi souvent de son étagère, du moins lorsque je jouais juste avec mon épouse.

Par bonheur, "Au seuil de la Catastrophe" vient ajouter des tas de nouvelles options et de défis à relever qui multiplient par cinq au moins l'intérêt et la durée de vie du jeu de base.

Passons en revue les nouveautés:

1. Les nouveaux rôles sont intéressants, et relativement équilibrés. Mon préféré est l'archiviste: une perle quand il s'agit de gérer les cartes joueurs, et donc un rôle très polyvalent.

2. Le défi de la souche virulente est sans doute la nouveauté la plus facile à mettre en place. Si au départ, elle ne paraît pas modifier fondamentalement le jeu, on s'aperçoit assez vite que cette option rend le jeu beaucoup plus difficile.

3. Le défi de la mutation permet d'ajouter une cinquième maladie au jeu, ce qui signifie qu'il va falloir trouver un cinquième remède (ou à tout le moins soigner tous les cubes violets sur le plateau).

4. Enfin, le défi du bioterroriste tranforme le jeu en une espèce de Scotland-Yard amélioré et à l'échelle planétaire. Ca tombe bien, j'adore jouer à Scotland Yard.

Bref, une extension absolument indispensable pour les fans de Pandémie pour qui la lutte contre les maladies cubiques est devenue trop facile.

Commentaires

Default