Roll Player
Par Keith Matejka
Illustré par John Ariosa
Édité par Thunderworks Games
1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Le jeu pour réveiller le grosbill qui sommeille (peut-être) en nous

6,8
Roll Player parlera évidemment aux rôlistes, et plus spécialement aux joueurs de D&D dont le jeu s'inspire ouvertement et renvoie à l'éternel débat 'role'play vs 'roll'play.
Dans Roll Player on va créer un personnage de jeu de rôle en fonction de contraintes choisies ou subies (race, classe, alignement et background). Pour ce faire on va définir ses caractéristiques (sur le modèle D&D soit 6 caractéristiques avec 3D6 chacune), son équipement, ses traits et compétences.
Chaque joueur commence avec une base de 6 dés à répartir puis la partie se déroulera en 12 manches pour obtenir les 12 dés supplémentaires requis pour compléter ses caractéristiques. A chaque manche les joueurs sélectionnent dans l'ordre du tour un dé parmi l'offre proposée (ordonnée par valeurs croissantes) et la priorité associée. Puis dans l'ordre des priorités chacun peut faire un achat au marché (arme, armure, trait ou compétence) dont l'offre est renouvelée à chaque manche. Les armes offrent un bonus permanent en jeu, les compétences un bonus qui peut être déclenché une fois par manche avec une restriction d'alignement, les traits un bonus de score en fin de partie sous condition et les armures un bonus de score d'autant plus important que plusieurs pièces d'un même set sont réunies. La plupart des compétences et chaque dé placé dans une caractéristique permettent en général de manipuler les dés (valeur ou emplacement) déjà en place.
Le jeu est donc un jeu qui associe optimisation - on parlera ici de mini-maxage pour d'évidentes raisons (la classe, l'alignement, le background et les traits imposent des conditions de score en fin de partie, principalement selon la couleur des dés, leur organisation et la valeur des caractéristiques) - et opportunité (à chaque manche on obtient un dé et une carte dans une offre limitée au nombre de joueur plus un).
C'est léger, rapide et fun à jouer (et plus interactif qu'il n'y paraît grâce au système des priorités d'achat) et le thème est inspiré. Mais cela reste un jeu d'opportunité très hasardeux. Par ailleurs j'y suis venu en raison de sa réputation en solo et sur ce plan le jeu ne présente aucun intérêt. Il s'agit simplement d'obtenir le meilleur score possible, qui relève du plus parfait hasard. Il dépend de manière prépondérante de la composition du paquet marché et de l'ordre de sortie des cartes, et assez largement des tirages de dés (et de leur couleur).

Commentaires

Default