Ce jeu est sorti le 6 oct. 2008, et a été ajouté en base le 10 juin 2008 par Monsieur Phal

édition 2008
Par Matt Leacock
Illustré par Joshua Cappel
Édité par Filosofia

Standalone 2 extensions 5 éditions

Le jeu ne fait pas les choses à démie

Car, jusqu'à ce jour, nous avons toujours perdu contre le jeu. Que ce soit par épuisement des cartes ou par manque de cubes dû à un nombre trop élevé d'éclosions. Enfin, Pandémie ce n'est pas pour les démis portions.

Le jeu en lui-même ne me semble curieusement pas d'une originalité transcendante, puisque j'y vois une parenté avec la multiplication des monstres de Horreur à Arkham, et de même pour la quête des remèdes. Bien sûr, le hasard se limite à la pioche des cartes, mais tout de même, l'on n'est guère plus avantagé qu'avec des dés, en réalité.

Cependant, ce jeu est très prenant, très captivant. On tremble devant les nouvelles épidémies qui peuvent se répandre comme une trainée de poudre, on essaie de s'échanger des cartes... et c'est là que le bât blesse : il est archi-difficile de s'échanger des cartes sans le répartiteur.

Sinon, le matériel est de qualité et correctement illustré, même si la couverture du jeu fait peur. On apprend aussi de nouveaux mots grâce à la traduction québécoise (voiturier, nolisé...), même si l'on part toujours d'Atlanta et pas de Montréal.

J'ai beaucoup aimé ce jeu, mais il finit par lasser lorsque l'on ne fait que perdre à chaque reprise, cela devient totalement démotivant... C'est peut-être le seul gros défaut que je lui reproche, d'ailleurs.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default