Ce jeu est sorti le 26 sept. 2005, et a été ajouté en base le 10 mars 2005 par Monsieur Phal

édition 2005
Par Damien Maric
Illustré par Stephan Kot
Édité par Nekocorp
Distribué par Asmodée

Standalone 2 extensions
45,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Le jeu du siècle ? Peut être mais pas du notre !

Cette critique a été établie après une partie seulement (et qui restera unique) qui a réuni 3 joueurs plutôt expérimentés et 2 joueurs occasionnels (dont le propriétaire du jeu).

Splendide est le mot qui vient en tête en découvrant la boîte. La qualité graphique est excellente et donne une envie irrésistible d'ouvrir l'objet et de se lancer dans une partie. Le matériel est beau (petit bémol pour les marqueurs qui sont quelconques). Le plateau de jeu est à l'avenant mais à première vue (qui se confirmera) les cases semblent petites et particulièrement nombreuses.

La lecture des règles est rapide mais elles apparaissent au mieux peu précises au pire sujette à interprétation par les différents joueurs. Il en est de même pour les "pouvoirs" des personnages et le texte de certaines cartes. La FAQ officielle est à ce sujet assez impressionnante puisqu'elle compte 22 pages (certes aérées) soit plus que les règles elles-mêmes !

Alors que la partie débute, on se rend bien vite compte du peu d'intérêt de la partie enquête. On met des tours entiers à tenter de rencontrer un autre personnage pour l'interroger et tomber deux fois sur cinq sur une carte "suspect" qui ne fait pas avancer le schmilblick. Certaines cartes ou évènement vous envoient à l'autre bout de la carte alors que vous aviez mis cinq tours à vous rapprocher d'un autre personnage. Les cases sont ridiculement petites, ne permettant pas parfois de mettre un personnage seul dessus (de là à en mettre deux, il faut être amateur de château de cartes !). Le déplacement est horriblement lent (et encore nous avions utilisé l'option de déplacement qui permet d'avancer de 5 cases systématiquement). On passe son temps à attendre que les autres aient déplacé leur pion, éventuellement fouillé une maison pour y découvrir une arme ou un peu d'argent. Les actions réalisables au cours d'un tour sont tellement limitées qu'on "s'amuse" sans cesse à voler une arme qu'on se fera voler le tour suivant ou qu'on égarera et ceci sans soucis de vraisemblance.

Une fois que Jack est enfin découvert, le jeu se transforme en course poursuite qui tourne souvent à la farce puisqu'à moins d'être Aberdine ou d'avoir une arme on ne peut rien faire contre ce méchant Jack et son scalpel. Le système de jeu est affligeant. Certaines situations sont ubuesques : Jack peut s'enfuir puisque découvert tout en continuant à massacrer les prostituées à deux quartiers de là (soit une dizaine de tours de déplacement normal), on peut tuer quelqu'un (y compris un innocent) et passer simplement un tour en prison (le joueur mort se contentant de regarder les autres "s'amuser"), on peut tuer Jack une fois découvert mais si on utilise la carte Voleur contre lui on peut se retrouver en prisons si Jack à la carte "Flagrant délit". Du grand n'importe quoi ! Et encore nous utilisions des options sensés rendre le jeu plus intéressant et tactique.

Aucune tactique n'est envisageable à moyenne et longue échéance, on se contente de gérer son tour comme on le peut en espérant que l'adversaire ne tombe sur la carte ultime qui fera de toute façon capoter votre plan.

Au total, LONDON 1888 est un gâchis. Un matériel quasi irréprochable au service d'une mécanique totalement inepte, un jeu sans intérêt ludique (un comble) ! On parle d'un jeu d'ambiance, d'une union entre le jeu de plateau et le jeu de rôle, mais dans quel but et quel rôle doit-on jouer ? Le but des joueurs est variable selon qu'on soit du côté ou contre Jack mais à part Jack personne ne sait de quel côté il est tant que celui-ci n'est pas découvert autant dire que cela limite sérieusement l'implication du personnage dans l'histoire. Les innocents ont intérêt à se faire démasquer le plus tôt et donc à multiplier les rencontres pour se faire interroger et Jack à fuir ces rencontres.

Alors pourquoi pas une note de 1 ? Pour saluer la qualité du matériel tout d'abord et pour inviter les acheteurs potentiels à tester ce jeu qui suscite par ailleurs un engouement que, personnellement, je ne m'explique pas. Quoi qu'il en soit le propriétaire du jeu était lui enthousiaste (mais c'était bien le seul) bien qu'il utilise un nombre d'options importants afin d'éviter les parties de 15 minutes et l'impression navrante de se traîner dans les rues décidément glauques de Londres en 1888.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default