Ce jeu est sorti le 23 mai 2001, et a été ajouté en base le 23 mai 2001 par Docteur Mops

édition 1997
Par Klaus Teuber
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Tilsit, Kosmos et Mayfair Games

Standalone 15 extensions 9 éditions

Le jeu du désamour et du hasard

Quand je vois l’engouement général que suscite Les Colons de Catane, j’ai peur d’avoir découvert ce jeu beaucoup trop tard. Certainement très innovant à l’époque de sa sortie, il me paraît aujourd’hui fade, très hasardeux et répétitif. Alors certes, les règles sont plutôt bien pensées, et suffisamment simples pour initier des joueurs débutants à l’univers des jeux de société. Mais je n’arrive pas à comprendre ceux qui voient dans les Colons un jeu de stratégie, à base de prise de risques et d’adaptation probabiliste, et ce n’est pas faute d’avoir fait de nombreuses parties pour m’en convaincre.

Le hasard y est d’autant plus omniprésent qu’il engendre un effet « win-win » très marqué : un joueur qui prend un bon départ, ne serait-ce que sur le placement initial, bénéficie en effet d’un avantage considérable qui risque de s’accentuer tout au long de la partie. En outre, je trouve que cet effet win-win est accentué par la phase d’échange, dans laquelle les trocs sont toujours conclus entre des joueurs qui y trouvent un avantage, au grand dam de ceux dont les ressources ne permettent pas d’y participer. La phase de placement me paraît en revanche plus intéressante, puisqu’elle permet souvent des coups de blocage bienvenus, mais en ce qui me concerne le mal est déjà fait : je m’ennuie beaucoup en jouant, d’autant que les parties ont tendance à traîner en longueur. Et quitte à jouer à des jeux familiaux, il y en a beaucoup d’autres que je préfère sortir. Il paraît qu’avec des extensions le jeu est bien meilleur : en attendant, autant la version cartes à deux joueurs des Colons de Catane m’avait séduit, autant le jeu de plateau ne m’a vraiment pas convaincu.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default