Ce jeu est sorti le 5 juin 2012, et a été ajouté en base le 5 juin 2012 par Monsieur Phal

édition 2012
Par William Attia
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 4 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
Version disponible
35,95€ 39,90€
 Rajouter au panier cette version alternative
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Le jeu de stratégie à son apogée

Caylus est un immense jeu de stratégie, sans une once de hasard, et dont la profondeur reste sans égal à ce jour, le tout servi par un univers médiéval, que personnellement j’adore.


Ce qu’il y a en plus dans Caylus, c’est que le champ des actions est modulable en fonction de la position des prévot/balli, or donc, stratégiquement, il sera possible de bloquer l’activation de certains bâtiments, qui d’ailleurs n’apparaitront pas dans le même ordre d’une partie à l’autre. De là, la rejouabilité est infinie.
Tout le reste y est : les ressources, la possibilité de prendre la place de 1er joueur, la piste des faveurs apportant des bonus. Contrairement à certains jeux, il n’y pas a pas de phase nourriture punitive mais une phase château : gare à celui qui ne construit aucune partie du château dans la phase de construction !! A l’inverse, celui qui construira plusieurs parties obtiendra des avantages qui lui permettront de creuser l’écart. On est donc plus dans une optique « on récompense les bons » que « on tacle les mauvais ».


Le tout est très bien pensé et mérite bien un 9 (même si je préférais graphiquement l’édition de 2005 à celle de 2012). On n’est pas loin du jeu ultime. Ce que je reproche à Caylus, c’est le nombre de phases dans le tour de jeu (trop long), et la difficulté des règles à assimiler qui pourront rebuter le néophyte, même s’il est vrai que tout jeu d’envergure nécessite un investissement intellectuel. Sinon, ben, on joue tout simplement à autre chose de moins ambitieux !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default