Ce jeu a été ajouté en base le 20 nov. 2018

édition 2018
Par Richard Borg
Illustré par Peter Dennis
Édité par Nuts Publishing

Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

"le diable arrive"

"Les monstres approchaient lentement, clopinant, roulant et basculant, mais ils approchaient.... Quelqu'un dans les tranchées dit : "Le diable arrive !"" , Tiré du livre L'infanterie Tank de Yves Buffetaut.

Matériel de belle qualité et thermoformage (même si 2 canons étaient cassés) : punchboard, maquettes de Tanks anglais et même 2 AV7.... Plus les aides de jeu et scénarios, la qualité, les canons et leur servants ... Pas de soucis, vous en avez pour votre argent (dans les normes actuelles).
Les figurines simulent les tanks Mark 1 et 4 anglais, mâles (canons) et femelles (mitrailleuses). Elles sont belles et à l'échelle des figs de fantassins.

Perso, cette extension, je la trouve indispensable. Elle illustre un aspect de la grande guerre méconnue. Elle illustre la naissance de l'arme blindée - l'artillerie d'assaut- ses déboires, ses espoirs, ses succès.
Les règles permettent de simuler pannes et enlisements fréquents de ces landships pataugeant dans la boue.
Bien sûr ce sont des tanks anglais, donc les scénarios proposés concernent des batailles anglaises : la Somme, Cambrai...
Et aussi quelques batailles où les rares chars allemands ont été utilisés - quelques fois des chars anglais récupérés.
Les chars n'alourdissent pas le jeu quand vous aurez compris l'essentiel des tanks :
jet de dés pour l'enlisement, et jet de dé pour sortir de l'enlisement.
Terreur qu'ils inspiraient : fuite obligatoire
Et résistance du montre : 2 points de vie habituellement
Et la nécessité de les protéger : 2 médailles de victoire par tank détruit

Evidemment je regrette l'absence de chars FT Renault mais ce sera peut être l'objet d'une extension.

Commentaires

Default