La Cité des Voleurs
Ce jeu est sorti le 5 nov. 2010, et a été ajouté en base le 21 juin 2010 par Monsieur Phal

édition 2010
Par Pascal Bernard et Laurent Pouchain
Illustré par Miguel Coimbra, Edouard Guiton et Nicolas Fructus
Édité par Hazgaard Editions et Dust Games
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Le cul entre 2 chaises

après une première partie, et je dirai même très vite après le début de celle-ci, la première impression qui apparaît est celle d'un jeu qui ne sait pas trop où se placer.

En effet, un design sympa, du matos, des missions, des scénarii, du combat, des dés, des cartes, bref, toute une panoplie qui laisse penser à un gros jeu... mais que nenni!! Le jeu est trop simple et assez répétitif dans un premier temps pour être qualifié de "gros jeu"

Un jeu familial alors? Oui, soit, pour 4 joueurs,de l'ambiance, des coups d'enfoirés mais une ouverture (par rapport à la quantité de matériel) de boite et des explications qui en rebuteront pus d'un. Pourtant rien de compliqué dans la pratique, le jeu reste simple, les combats se règlent aux dés et coup de carte mesquines. Les persos ont une particularité mais des caractéristiques quasiment identiques.

Une place difficile à trouver donc.

Mais le jeu est bon, l'univers graphique est splendide, les figurines bien détaillées, l'ambiance plutôt au rendez-vous. La présence de 2 sentinelles augmentent la possibilité des sales coups possibles. Un vrai bon jeu d'enfoiré donc.

Le hic, le combats aux dés peut être. En revanche, le fait d'être attaqué peu se retourner en votre faveur et ça, c'est plutôt pas mal.

Le hic +, la répétition des première actions du jeu qui traine un peu en longueur.

Le hic ++, les cartes qui ne possèdent pas de caractéristiques propres, tous les persos se déplacent de 4, toutes dévérouillent un coffre pour un lancer de 4 ou moins, bref, pas de stratégie différente, il est donc assez facile d'anticiper certaines actions adverses, voir d'attendre qu'elles soient réalisées pour contrer.

Le ++, un univers bien présent, le fait de devoir s'échapper, un design extra, des scénarios, des coups de salauds. Ne soyez pas trop sur de votre victoire, la situation peu vite changer.

Conclusion: A essayer, et à rejouer

 Les plus
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default