Le chef d'oeuvre auquel on ne joue pas

8,1

Si je ne me trompe pas, le jeu est antérieur à tout autre "jeu de civilisation", il invente donc un genre qui sera décliné sur plateau et sur écran (Le jeu de Sid Meier s'inspire du jeu de plateau et pas l'inverse).

L'ampleur et l'ambition du projet en font un jeu fou, très immersif et prenant des durées hallucinantes. A une période où je pouvais passer une nuit sur un jeu, nous avons été frappés par le fait qu'il était impossible d'arrêter, le temps passait vite...

En 2014, les jeux de civilisation ont pullulé depuis, réduisant la durée, améliorant l'intérêt stratégique, réduisant le downtime, tout en conservant les même qualités d'immersion. On peut citer les derniers en date : Clash of Cultures (un peu plus européen et dans l'économie de mécanismes), et Sid Meier's Civilization (plus fou et foisonnant, tout aussi excellent).

Reste l'apport incroyable au monde ludique qu'a eu ce jeu. Un classique.

Commentaires

Default