Le butin de robin est dans le dessin pas dans la mécanique .....

sur Robin
4,0

Petit jeu de cartes et de collection de familles assez classique.

Chaque joueur est représenté par un meeple a sa couleur sur une case de la forêt de sherwood. Chacun son tour piochera et éventuellement défaussera des cartes en fonction de la case où il se situe. Une fois cela fait il joue une carte spéciale ou propose aux autres joueurs à l'échange face visible une carte de famille de sa main. En effet, il s'agit de réunir dans sa main 7 cartes d'une même famille. Les joueurs qui souhaitent participer à l'échange posent une carte face cachée devant eux. Les cartes sont révélée et le joueur actif décide avec qui il fait l'échange, il est obligé d'échanger. Si personne ne veut faire l'échange, il conserve sa carte devant lui. A ce moment il fait l'effet soit de sa carte soit de la carte échangée, en général c'est avancer et / ou reculer un ou plusieurs meeple sur la piste de la forêt pour le faire changer de case et ainsi lui faire piocher et défausser plus ou moins de cartes, chaque case ayant une valeur différente.

La subtilité vient du fait qu'aléatoirement en début de partie, sont placés sur chacune des 6 cases de la forêt une tuile représentant l'un des 6 symboles. Il complète la collection de 7 cartes nécessaires pour gagner, cela signifie qu'à la fin de son tour, un joueur avec 6 cartes de la même famille en main et ayant son meeple sur la case forêt ayant le 7° symbole déclenche la fin de partie.

Pour moi c'est la seule partie stratégie bluff, ne pas montrer rapidement quelle est sa collection pour tenter de se faire placer sur la case bonus nécessaire pour gagner.

Un petit jeu de cartes aux graphismes très jolis mais qui manque de nouveautés et je pense de rejouabilité (simple placement des tuiles, pioche des cartes pour sa main). Je lui trouve un côté trop aléatoire et hazardeux, malgré le déplacement des meeples et le choix des échanges qui peuvent s'avérer infructueux si personne n'est intéressé.

--------

Il s’agit d’un jeu des 7 familles dans l’univers de la forêt de sherwood et de Robin des bois.

Si dans l'imaginaire collectif, Robin hanta avec ses compagnons d'armes la forêt de sherwood et vint en aide au pauvres contre les dirigeants en place ainsi qu'à Richard Coeur de Lion de retour de croisade face à son frère Jean, qu'il fut présenté comme un jeune premier en collants moulants ou à un renard, il est en fait un héro légendaire popularisé par des auteurs dans leurs ballades entre le XIII et le XVI siècle. et qui pris sa popularité au XIX et XX grâce à la généralisation des oeuvres littéraires et leur accès à toutes les populations et surtout au cinéma et à la télé.

Le thème colle bien au jeu, les graphismes des cartes y sont pour beaucoup. Il y a un petit plateau amovible qui peut se combiner à la boîte contenant un thermoformage qui ne sert au final que de décor. Un meeple par couleur de joueur, quelques jetons en carton et un gros paquet de cartes.

Le but du jeu est simple, être le premier a poser 7 cartes d’une même famille ou 6 cartes et valider l’écusson de la famille posée avec son meeple.

Le plateau de jeu représentant le chemin dans la forêt nous menant au château, il est composé de 7 cases. Sur chaque case est indiqué en haut le nombre de cartes à piocher à son tour et en bas le nombre à défausser. Plus on s’approche du château plus on en pioche et plus on en défausse. De plus sur les 6 premières cases sont disposés aléatoirement les 6 jetons aux symboles des 6 familles. C’est pour cela que l’on peut gagner en posant 6 cartes et en ayant son meeple sur la case contenant le jeton de la famille et complétant ainsi sa main à 7.

Sur les 2 premières cases du chemin, les plus éloignées du château, on prend une carte non dans la pioche mais sur la défausse. Le chemin boucle, si on avance vers le château après la case 7, on repart sur la case 1 la plus éloignée.

Un tour de jeu est simple, au début on a 4 cartes en main, ensuite on pioche et défausse les cartes selon la position de son meeple sur la piste. Il arrive alors une phase de proposition de carte de son jeu, soit on joue une carte spéciale dont l’effet varié ne s’applique que pour soi (voler des cartes, regarder des cartes, échanger des cartes…), soit on propose une carte de famille de sa main à l’échange avec les autres joueurs en la posant face visible. Ceux qui souhaitent participer à l’enchère posent une de leurs cartes devant eux face cachée. Une fois que ceux voulant participer ont terminés ils retournent leurs cartes. Le joueur actif choisi alors avec qui il échange, les autres récupèrent leur carte dans leur main sans effet (si personne ne participe, le joueur actif fait l’effet de la carte qu’il a posé). Le joueur actif et celui ayant échangé gardent alors leur carte échangée devant eux et en commençant par le joueur ayant échangé appliquent les effet de leur nouvelle carte en finissant par le joueur actif (en général avancer et/ou reculer les meeples sur la piste). Ils récupèrent alors cette carte dans leurs mains et on passe au joueur suivant dans l’ordre des aiguilles d’une montre.

C’est un jeu au règles simples, avec de l’aléatoire car on ne maîtrise pas sauf à son tour la position qu’aura son meeple, et un joueur peu nous voler toute notre main avec une carte spéciale. On enrichi son nombre de cartes en main à chaque tour cependant. Rapide, il reste très familial et plaira sûrement aux plus jeunes. Cependant pour des joueurs chevronnés ou ayant comme moi une préférence notable pour des jeux avec peu ou pas d’aléatoire, y retourner pour plusieurs parties parait peu probable. Graphiquement c’est beau mais ça reste basique avec des mécaniques connues. La seule partie du jeu qui sera modifiée à chaque fois pour la rejouabilité sera la main de départ et les cartes piochées ensuite, ainsi que la disposition des 6 tuiles familles, ce qui reste assez léger.

Sa rapidité le fera sans doute ressortir pour des débuts ou fin de soirées, afin de palier au jeu des 7 familles pour les fans du genre.

Je n’ai pas été grandement transporté par ce jeu, élégant, simple, rapide, joli, mais trop aléatoire, redondant et imprévisible. Surtout je connais des petits jeux ayant apportés des mécanismes réellement nouveaux et pas simplement copier quelque chose de plus ancien.

J’ai aimé le principe de pioche par rapport à la position de son meeple et le système de jeton famille permettant de rester secret sur le symbole qui nous intéresse le plus au risque de voir un de ses adversaires nous mettre sur la bonne case pour nous faire gagner. De même la mise aux enchères d’une de ses cartes implique tous les joueurs autour de la table ce qui permet de ne pas attendre son tour et est plus tactique que de simplement demander à un seul d’entre eux s’il dispose de la carte recherchée.

Je n’ai pas aimé le fait qu’on nous refasse un jeu des 7 familles en appliquant simplement 2 règles additionnelles (meeples et enchères)

Ce jeu trouvera certainement son public, il ne sera pas le jeu de l’année non plus et sera destiné à des familles avec enfants, dont l’achat se fera à la demande des plus jeunes, captivés par les beaux dessins, et le fait que cela les changeras du classique 7 familles. Clairement non destiné à des joueurs connaisseurs. Du hasard, avec une pointe de tactique (enchères, déplacements), un zeste d’échanges et d’enchères.

Commentaires

Default