Les Chevaliers de la Table Ronde
Ce jeu est sorti le 13 mai 2005, et a été ajouté en base le 3 juil. 2004 par Monsieur Phal

édition 2005
Par Serge Laget et Bruno Cathala
Illustré par Julien Delval
Édité par Days of Wonder
Distribué par Asmodée

Standalone 3 extensions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Lancelot relance de 15...

Tout a été dit et redit quant à la paternité du jeu, je n'y reviendrait donc pas. Reste que j'ai toujours apprécié les "variations sur le même thème"...

L'énorme point fort du jeu réside dans la présence du félon. C'est ce qui en fait un jeu avec une vraie dimension psychologique, et donc générateur d'ambiance, contrairement à son calculatoire et froid frangin (que j'adore également, pour d'autres raisons).

Le stress et la tension que peuvent généré l'hypothétique présence d'un traître est complètement incroyable et c'est bien là tout ce qui fait le sel du jeu. Ca, renforcé par un thème extremement bien respecté et exploité (je regrette toujours les partis pris quant à la vieille religion et le rôle nefaste de Morgane et Viviane, mais bon ça c'est un autre débat) et un matos à faire palir de jalousie n'importe quel éditeur et...bienvenue à Camelot avec ses drames, ses larmes, son sang, de l'héroisme en veux-tu en voilà, de la sueur et du sexe...euh, non, pas de sexe en fait.

Donc, les chevaliers, c'est bon, mangez-en :o) La probable venue d'extension(s) prolongera surement la durée de vie du jeu, qui, comme tous les jeux coopératifs, est structurellement moins longue que d'autres.

Mon jeu de 2005, qui sera marqué par Camelot, parce qu'il ne faut également pas louper la série TV...dans laquelle Bruno Cathala pourrait faire une apparition légitime et plutôt fendarde.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default