Ce jeu est sorti le 9 juin 2009, et a été ajouté en base le 20 mai 2009 par Monsieur Phal

édition 2009
Par Martin Wallace
Illustré par John Austin et Jared Blando
Édité par Edge Entertainment
Distribué par Millennium

Standalone 13 extensions 2 éditions

La voie d'une déception, la faute à trop d'attentes placées en lui?

Steam m'a déçu. En fait ce jeu n'est probablement pas fait pour moi.

Mon problème vient du fait que je le découvre après Brass, du même auteur, et que je trouve ce dernier infiniement supérieur.

Je m'explique.

Le gameplay de steam est simple: je pose des rails pour faire des liaisons qui me servent à déplacer des cubes. Le nombre de liaisons traversées rapporte des PV ou des revenus.

Pour un jeu relativement long (+2h), la répétitivité du gameplay me lasse terriblement. Le peu d'actions et de choix possibles fait que je décroche rapidement et que le jeu me procure un plaisir limité.

Si je continue le jeu des comparaisons, dans Brass, j'ai tellement de choix possibles en plus de la construction des liaisons que chaque décision devient cruciale (choisir et donc éliminer).

Dans funkenschlag, autre jeu de gestion/connexion, les différentes phases de jeu imposent une gestion des plus sérrées: achat de centrales (enchères), dont découle l'achat de matières (notion de coût/pénurie), la phase de pose.

Concernant Steam, il y'a beaucoup d'esbrouffe. La phase d'enchères ne concerne que la position de 1er joueur et se fait donc en 1 seul tour. Pour ceux qui aiment le mécanisme, bof bof.

Le choix entre revenus et points de victoire ne sert en réalité à rien, tellement il est évident pour tout joueur ayant compris le principe du jeu et surtout, le calcul des points (en fin de partie,chaque niveau de revenu vaut...2 points!!!!).

Ensuite la puissance des rôles urbanisation/croissance de cité rend les autres totalement anecdotiques. A quoi bon choisir quand rien nous intéresse?

La phase de déplacement des cubes étant un mécanisme virtuel (on compte en réalité le nombre de liaisons traversées), l'unique ressort du jeu réside dans la construction de rails.

Ça pourrait me convaincre dans un jeu de 45 mn, pas dans un monstre de 2h30.

Toutes ces remarques font que mon envie d'y rejouer est (très) modérée. Je n'y retrouve pas mon ratio intérêt/temps de jeu. Ça tombe bien, ma copine l'a carrément détesté, elle s'y ennuie, elle qui adore tous les autres jeux du genre (connexion et/ou gestion). Mes autres camarades de jeu le trouvent bien, tout en prérérant jouer à autre chose.

En ce qui me concerne, je retourne à Brass.


[edit]: Bon en fait, mon ressenti ne s'améliore pas avec la pratique. Les tuiles double face me hérissent le poil. Comme les 2 côtés sont différents, une mise en place digne de ce nom est impossible. Pire, il se peut qu'une liaison deviennent indisponible en cours de partie alors qu'elle n'a jamais été construite si l'autre face a été maintes fois utilisée! Avec les conséquences logiques de blocage aléatoire et imprévisible de certains joueurs, même s'ils avaient prévu de poser LA tuile depuis plusieurs tours...Bien sûr il faudrait savoir si ce phénomène se reproduit souvent ou pas.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default