Ce jeu est sorti le 11 févr. 2005, et a été ajouté en base le 11 févr. 2005 par ReiXou

édition 2005
Par Friedemann Friese et Marcel-André Casasola-Merkle
Illustré par Maura Kalusky
Édité par 2F-Spiele

Standalone

La vie, mode d'emploi

FFF, c’est un peu la rencontre entre Destins et South Park : si l’on essaie de jouer au jeu de la vie, c’est non pas pour devenir beau, riche et célèbre, mais pour fonder une secte, devenir junkie, subir une liposuccion, se faire interner en psychiatrie ou devenir une bête de sexe. Les contes de fées modernes nous réservent bien des surprises. Le principal intérêt de ce jeu d’ambiance ne vient donc pas de sa mécanique, de facture assez classique, mais bien de son univers trash et décalé, bourré d’humour noir. Il va s’agir de développer des « qualités » telles que fumer, grossir, coucher avec tout le monde, se droguer, de manière à réaliser des objectifs de vie particulièrement bien vus (pour devenir sosie d'Elvis ou pour avoir une liposuccion, il faut avoir grossi, pour atteindre le nirvana, il faut avoir fumé et étudié, etc.). L’interaction vient du fait qu’il est possible de forcer les autres à intervenir dans votre vie, que ce soit en devenant leur ami, en couchant avec eux, ou en les épousant, et si en passant ça peut ruiner leurs objectifs, et les obliger à changer de vie, c’est bien sûr nettement plus drôle.

FFFF est donc un jeu d’ambiance original et décalé, plutôt bien construit, même s’il ne prend tout sa saveur qu’avec des joueurs mixtes autour de la table. Si le hasard reste très présent, mais ce n’est certainement pas là le plus important, et il serait dommage de ne pas le ressortir de temps en temps.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default