La Tour, haut dressée à l'intérieur du mur le plus élevé, se détachait, brillante, sur le ciel, comme une pointe de perle et d'argent, belle et élancée, et son pinacle étincelait comme s'il était fait de cristaux.

Dans le monde ludique qui ne connaît pas Citadelles ? Ce jeu où il faut construire la plus belle cité… A vrai dire je me demande même pourquoi j’écris un avis dessus, du haut de ses -presque- 1200 avis le jeu n’en a pas besoin. Mais bon, même si mon commentaire va finir noyé dans la masse ce serait quelque peu criminel de passer sous silence ce classique de Bruno Faidutti.

Les +

- Simple. Le jeu est très simple (vous avez seulement le choix entre quelques actions et vous ne vous éparpillerez pas trop vu que vous restez dans votre citadelle, à construire des quartiers) sans être pour autant simpliste (vous aurez parfois des choix cornéliens, vous devrez faire face aux autres joueurs et j’en passe), on comprend son succès auprès d’un large public, ça en fait un jeu tout trouver pour une initiation.

-Draft de personnages. Le draft ça n’a rien de sensationnel maintenant, mais lors de la première apparition du jeu c’était autre chose et ça mérite donc d’être mis en bon point. Parlons en un peu plus, à chaque tours vous devrez drafter un personnage, ce qui veut donc dire que vous changerez –potentiellement- de rôle à chaque tour, c’est une très bonne idée d’autant plus que les personnages sont tous différents et utiles.

-de 2 à 8. Les jeux qui fonctionnent bien de 2 à 8 joueurs sont rares… c’est le cas de celui-ci. Vous n’aurez pas les mêmes sensations de jeu bien entendu, plus vous serez et plus le jeu sera chaotique (ce qui est un peu la marque de fabrique de Bruno Faidutti).

- Cartes. Les illustrations sont très belles et aident à se plonger dans l’ambiance ; on ajoutera à cela que les pictogrammes sont totalement compréhensibles du premier coup d’œil.

-Extension. L’extension est directement fournie dans la boite de base, c’est vraiment appréciable. Elle permet d’offrir encore un peu plus de rejouabilité (qui est déjà assez élevée) au jeu grâce aux nouvelles merveilles et aux nouveaux rôles.

-Coups bas et autres vilainies. Le jeu est plutôt retors et il est possible de faire de sales coups à ses adversaires, notamment grâce aux pouvoirs des personnages (vous pourrez détruire un quartier, empêcher un joueur de jouer, etc...).

Les –

- Chaos. Si vous êtes nombreux, le jeu sera très chaotique, on aime ou pas (généralement quand on se penche sur un jeu de cet auteur c’est qu’on y est pas totalement allergique…).

-Parfois long. Le jeu est censé être assez rapide, mais il peut être prolongé démesurément (si vous êtes nombreux et si des joueurs sont indécis pour choisir les –pourtant peu nombreuses- actions qu’ils peuvent faire). Le jeu pourra peut-être gagner à être joué avec la variante de parties plus courtes proposée dans les règles.

-Pièces. Le matériel des jeux Edge est –selon moi- généralement assez léché, on pourra donc regretter ici que les pièces soient des pièces standard, on aurait pu apprécier des pièces spécialement conçues pour le jeu. Mais bon, c’est vraiment pour trouver à redire.

Conclusion

Citadelles est un jeu simple, abordable et très bon. Ce n’est pas le jeu qui ressors le plus de ma ludothèque mais j’en refais une partie avec plaisir à l’occasion. Si jamais vous ne connaissez pas ce classique il faut tout de même que vous vous penchiez dessus quelques instants.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default