Kenjin
Ce jeu est sorti le 13 mars 2015, et a été ajouté en base le 15 janv. 2015 par Docteur Mops

édition 2015
Par Nicolas Sato
Illustré par Biboun
Édité par Superlude
Distribué par IELLO

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

La technique du Samouraï et la discrétion du Ninja.

Kenjin est doté d'un matériel de toute beauté, les illustrations et l'ambiance proposées par Biboun sont superbes.

La règle est très simple, la difficulté d'apprentissage réside dans les différents pouvoirs des cartes et les effets des terrains.

Une aide de jeu récapitulant tout ça aurait été un + pour les 1ères parties.

Les joueurs vont s'affronter avec le même petit deck de cartes, et répartir ces dernières sur les 4 territoires en jeu, afin d'obtenir en fin de partie le + de point de victoire. On pose certaines cartes face visible, et d'autres face cachée. Donc guessing, double-guessing, bluff et compagnie sont de la partie, mais pas seulement.

Le choix de la carte à poser, l'ordre dans lequel on va poser ses cartes et donc appliquer leurs pouvoirs, les effets des territoires sont autant d'éléments de jeu tout simples qui rendent le jeu très technique. On ne fait certainement pas n'importe quoi, et chaque pose est mûrement réfléchie, surtout concernant sa carte "Seigneur", clef de voûte de notre stratégie (peut être trop?), qu'il va falloir poser discrètement car l'assassin adverse sera impitoyable.

Il va falloir vraiment être le + technique tout en proposant un jeu peu lisible par l'adversaire, car si il voit clair dans notre pose de cartes, on se fait balayer.

Ces deux ressorts, la technique du Samouraï et la discrétion du Ninja :) , rendent Kenjin très amusant, intéressant, et avec sa dose de suspense lorsque l'assassin tue le seigneur ou le rate, et lors de la révélation des cartes cachées en fin de partie.

Une réussite !

A noter que le jeu à 4 est à mon goût de qualité uniquement en 2 vs 2 (variante proposée dans la règle). Et puis les jeux en 2 vs 2 ne sont pas légion, autant en profiter.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default