Ce jeu est sorti le 25 mars 2002, et a été ajouté en base le 25 mars 2002 par Calacirya

édition 1992
Édité par Mattel et Jeux Spear

Standalone
12,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

La réussite du pauvre

Un peu de contexte.

"Christophe (oui parceque Lapinesco c'est pas mon vrai nom), je t'ai ramené un jeu des US, un truc introuvable en France !"

Rhaaa, crache le morceau la vieille (oui c'est une copine de ma mère qui m'offrait la bête), un bon ameritrash de derrière les fagots ??

Non, Skip-Bo, c'est son nom...là encore, étant dans le brouillard, j'espérais encore la pépite yankee, puis je le vis : jeu de cartes -> ok, mattel -> pourquoi pas (tf1 games a bien livré un excellent Attakube), les créateurs du Unol -> Pkoi pas

Bon on était loin de l'améritrash, mais ne boudons pas notre plaisir et investiguons.

Alors ça donne quoi ?

chacun a sous le bras un tas de cartes énorme (30 cartes, beaucoup trop) qu'il doit épuiser pour gagner.

Pour se faire au centre de la table, sur une partie commune à l'ensemble des joueurs, on doit créer des suites façon réussite (on démarre à 1 et on monte à 12), ces suites on les alimente avec sa main de 5 cartes (qui sera complétée à 5 cartes au début de son prochain tour) mais surtout avec sa fameuse pile de 30 cartes (dont la carte du haut est visible est apparente), on a le droit aussi de défausser une carte de sa main dans une des 4 piles perso (pour s'en resservir plus tard).

Sur le papier donc, une réussite en mode compétition, qui a de l'idée, mais à jouer c'est un pénible. A chaque tout mon objectif est de placer la première carte de ma pile sur les séries au centre, donc pour ça je vais espérer pouvoir m'appuyer sur ma main et sur mes 4 piles de défausse perso. Donc on espère piocher la carte qui va bien et on attend...

Après la très réussie revisite de SOS Titanic sur une idée "semblable" (meme si coop) c'est une belle déception.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default