La queen couine ?

6,0
Voici un jeu qui est un pur support pour se raconter une histoire à plusieurs, en ayant peut-être des envies et des desseins divergents... Et c'est ce qui en fera l'amusement pendant et en fin de parties.
Du coup, il faut bien sûr une dose d'imagination car même si les questions sont là pour orienter la narration (il y a juste à répondre, quelque part), comme la règle n'indique pas qu'il faut se "faire un personnage avec son rôle et ses motivations au départ", l'aspect "fil narratif" peut être parfois un peu chaotique à suivre.
Autre point, même s'il y a plusieurs reines différentes et que celles-ci peuvent amener des sentiments différents aux joueuses et joueurs, et donc des attitudes différentes quant à l'issu du voyage et de l'histoire, le fait qu'il n'y ait qu'une seule fin, prévisible dés la deuxième partie, casse le renouvellement... Sans compter certaines questions qui se ressemblent beaucoup et donne parfois un sentiment peu agréable de répétition en partie.
Du coup, reste un jeu dans un but d'improvisation qui peut plaire mais qui, ne se renouvelant que trop peu, garde un peu un aspect "raconter une histoire pour... raconter une histoire"... Un petit côté "tout ça pour ça" sans la saveur d'une surprise finale avec des cartes fin différentes qui nous auraient embarqués dans un voyage renouvelable sans savoir de quoi la fin est faite. Un brin dommage.

Commentaires (2)

Moyocoyani
Moyocoyani
Je trouve au contraire fascinant de savoir par quelle question l'histoire va s'achever, parce qu'il y a vraiment un suspense sur la bifurcation que va prendre l'histoire pour chacune/chacun par rapport à l'histoire construite collectivement, là où une plus grande quantité de dénouements dont un seul serait présent aléatoirement ferait perdre cet horizon au groupe, et nous ferait donc développer des personnages sans trop savoir dans quel but. Je conçois parfaitement que cela puisse frustrer, mais c'est un peu comme mettre en scène un sujet connu, ou proposer une réécriture/un remake d'une oeuvre dont le dénouement appartient à la culture générale : la question n'est pas de savoir quels sont les personnages et comment cela va finir, mais comment on va reconstruire le déroulement en vue de cette fin figée, comment on se fonde sur ce carcan rigide pour développer son inventivité, et je trouve ça grandiose :-)
M&Ms&L
M&Ms&L
Savoir comment se termine un livre ou un film ne me dérange pas de le relire/revoir. Et c'est pareil avec Pour la Reine : on connait la scène finale (La Reine est attaquée) sauf qu'à la différence d'un film/livre déjà connu, cela ne veut pas dire que l'on sait comment cela va se finir.
Dans l'une de mes dernières parties, j'incarnais un guerrier berserk. Amoureux de sa reine, il avait juré de la défendre... sauf qu'à la toute fin, une personne a indiqué fuir les combats. Cela a profondément perturbé mon guerrier qui est entré dans une rage incontrôlable et s'est mis à poursuivre le fuyard au lieu de défendre la reine. Résultat, la reine est morte. Elle aurait survécu si je l'avais défendue comme prévu. La simple mention de la fuite d'un personnage m'a donné cette idée à la toute fin de la partie. Bref, jusqu'à l'instant final, je ne savais pas comment cela allait se terminer... même si je savais que la reine allait être attaquée ;) Et c'est en cela que je trouve que l'on peut se renouveler. D'autant plus si l'on teste le jeu avec d'autres personnes.
Default