Through the Ages
De Vlaada Chvátil
Édité par IELLO
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
180 min
Temps de partie
60,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

La quadrature du cercle résolue ?

10,0

Une dizaine de parties à 2, pas encore essayé à 3 ou 4 (donc les pactes, je connais pas encore...)

Grand amateur du jeu PC des années 90, ça faisait des années que je souhaitais trouver un JdS approchant les sensations que j'avais connu à l'époque. Amateur en plus de gros jeux de gestion, je cherchais la perle rare convaincu que le thème allié à une mécanique qui me correspond saurait m'occuper de nombreuses heures ludiques.
Problème : après avoir approché de près ou de loin différents jeux de ce type (je pense à Antike notamment mais également le 1er civilization), je me suis aperçu que cette perle rare devait au final être extrêmement rare : chacun des jeux approché avait un défaut rédhibitoire : jeu n'explorant qu'un axe : conquête militaire, gestion civile pure ou sinon extrêmement long et où la moindre erreur ne se rattrapera pas sur les longues heures restantes à jouer...
J'avais renoncé à trouver un jeu de civ plateau jusqu'aux annonces de TTA en VF et du Sid Meier's Civilization VF, en théorie l'héritier de mon vieux jeu PC.
Tourné évidemment vers le 2nd dans un 1er temps, j'ai vite compris que la durée des parties et le risque d'erreur rédhibitoire dès le début de parties (encore plus à 2 joueurs, mon mode de jeu principal) risquaient de gacher le plaisir et de faire vite prendre la poussière à la boîte... :o(
Tout ça pour dire que j'ai fini par craquer pour TTA (non sans crainte : pas de plateau de territoire pour un jeu de civ, mais quel est ce scandale...?).

Et là la baffe : déjà que l'ami Chvatiil a déposé un joyau nommé Dunjeon Lords chez moi il y a plusieurs mois, je ne m'attendais pas à découvrir en TTA un jeu aussi fin dans sa mécanique et dans son besoin d'équilibre. On peut croire que manipuler des cubes bleus et jaunes et des cartes va nous saouler rapidement, il n'en ait rien ! On se surprend rapidement à imaginer ses armées, ses mines, ses fermes ... pour tout dire j'ai parfois eu l'impression de me retrouver face aux écrans de ville du jeu PC avec ses excédents de nourriture et sa production de ressources à gérer : bluffant !
La course contre le temps est bien rendu avec la rangée des cartes qui se vide à chaque tour, le principe des actions civiles et militaires est bien monté, le tout en association avec les différents gouvernements qui proposent une répartition d'actions différentes : pas évident d'être belliqueux en république, alors qu'avec le fondamentaliste. La jauge de science est calquée sur le jeu PC et le militaire volontairement bridé pour éviter la théorie joueuse du "je ne construit rien, ne produit rien mais j'écrase tout le monde". En bref, le militaire reste une menace pour celui qui ne s'en occupera pas du tout ou laissera ses adversaires le développer trop fortement par rapport à sa propre armée. Si tout le monde est attentif un minimum à l'aspect militaire, les conséquences d'une guerre ou agression n'influenceront pas de façon majeure l'issue de la partie.
La gestion du bonheur et de la corruption sont également bien trouvées et exhale une fois encore les souvenirs du vieux jeu PC, idem pour les merveilles et les technologies.
Enfin, le jeu oblige une attention et une capacité d'adaptation constante, ne serait-ce qu'en fonction de ce qui sort sur la rangée des cartes. Partir au 1er tour de jeu sur un stratégie prédéfinie et s'y tenir sans adaptation amène le plus souvent au désastre (j'ai pris 1 ou 2 grosses fessées à ce petit jeu-là...).

Tout ça serait déjà très bien même pour un jeu long et aux règles complexes mais là où TTA mérite son 5/5 c'est qu'à 2 les parties ne durent pas plus de 2h15min une fois les règles bien assimilées!!
Concernant ces règles, si ces dernières ne permettent pas de jouer en dilettante au risque d'oublier des étapes cruciales du jeu (tiens donc... j'avais oublié de défausser mon dirigeant antique à la fin de l'âge I .... ah zut j'ai pas retiré mes 2 marqueurs de populations...) elles sont toutefois assez logiques et fluides et n'obligent pas à lire une FAQ de 50 pages

En conclusion, allier confort de jeu, fluidité et durée raisonnable pour un jeu de civ diablement équilibré et calibré, je suis définitivement sous le charme. L'ami Chvaatil a peut-être bien résolu la quadrature du cercle des jeux de civ....

Commentaires

Default