La presse n'est pas libre !

2,0

Grands Reporters est un jeu d'un autre âge qui présente peu d'intérêt face à la pléthore des excellentes productions récentes.
Pour sa défense, dans les années 70 les jeux qui proposaient des mécanismes intéressants étaient plutôt rares.
Grands Reporters a pour principal défaut d'être répétitif et hasardeux. On se borne à jeter les dés en espérant faire les bons chiffres.
La seule tactique à mettre en œuvre est le choix d'envoyer ou pas (ou encore de maintenir ou pas) ses reporters dans des circuits plus ou moins longs correspondant aux divers sujets d'actualité . Les plus courts sont bouclés plus rapidement mais rapportent évidemment moins de points.
Le téléscripteur au centre du plateau indique le nombre de points gagnés à l'issue de chaque circuit en fonction d'un astucieux dispositif qui fait dévaluer progressivement la valeur des infos. Ces dernières passent ainsi de « brulantes » à « dépassées » en fonction du tirage d'un dé à 6 faces (1 chance sur 3 de dévaluer à chaque tour d'un joueur).

On pourrait donc voir dans ces mécanismes une once de tactique et de réflexion.
(choix dans l'envoi de reporters au bon moment et au bon endroit).
Malheureusement, les dés décident de tout. Des cases spéciales font tirer des cartes événements aléatoires, d'autres pénalisent les concurrents de manière abruptes en les éjectant du circuit, d'autre permettent de rejouer...
Il est aussi très difficile de passer la ligne d'arrivée de chaque circuit au moment opportun même si la règle permet de choisir, après avoir jeter les dés, les pions qui avancent en premier. Une gestion du mouvement de ses pions est donc possible mais le hasard reste trop déterminant pour faire de Grands Reporters un jeu de stratège...

Commentaires

Default