La pose a la sauce samuraï

sur Samuraï
8,0

Voilà un exemple typique de la production de Rainer Knizia avec ses qualités et ses défauts. Au rangs des qualités, des choix cruciaux à tous les moments car chaque coup va influencer tous les joueurs. Peu de jeux de pose possèdent un coté tendu à ce point, et ici le choix du Japon comme plateau n’est pas innocent. A cause de l’étroitesse de la surface de jeu, une tuile peut influencer plusieurs localités en même temps.
Au début de la partie il est préférable de bien examiner la carte pour repérer certaines caractéristiques topologiques, localités bordés par seulement 2 ou 3 hexagones terrestres, hexagones adjacent à deux localités avec chacune une statuette de même type etc.…
Le choix de sa main de départ n’est pas évident et je suis toujours partagé entre prendre 3 bateaux que je peux placer dés le premier tour dans les hexagones maritimes stratégiques, ou prendre les trois tuiles particulières (échange de tuile, échange de statuette, chevalier) pour ne pas être tributaire de la pioche au bon moment. En général j’opte pour un compromis avec deux bateaux, le chevalier, une tuile d’échange et une tuile statuette.
Une fois de plus Knizia nous réserve une finesse dans le calcul du score. Il faut être bien subtil pour avoir la majorité nécessaire mais sans excès car finalement se sont les autres statuettes qui vous donneront la victoire. Du coup les majorités oscillent dans un équilibre instable propice aux retournements de situation.
D’un autre coté le jeu est sérieux un peu trop même, et j’ai parfois davantage l’impression de faire un exercice mathématique que de m’amuser. Cette technicité empêche le jeu d’être un coup de cœur, pourtant je le recommande sans réserve à ceux qui (re)découvrent les jeux de société. Avec un investissement réduit, une règle courte et des parties rapides, nous avons accès à un jeu au matériel superbe, éminemment tactique qui fonctionne aussi bien à deux qu'à quatre joueurs.

Ma première partie a été surprenante puisqu’elle à duré 2h30 ! Après vérifications je me suis aperçu de mon erreur, nous jouions avec toutes nos tuiles et pas avec une main de 5. Certes le hasard disparaît mais le temps de décision monte en flèche car tout devient prédictif ! Aussi je vous propose la variante suivante, jouer directement avec les 20 tuiles, en placer au plus deux par tour et utiliser un sablier de 30 secondes complètes pour chacun.
2002

Commentaires

Default