Roads & Boats
1 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
14 à 120 ans
Âge
240 min
Temps de partie
70,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

La philosophie Splotter

6,0

Après mon unique partie de Roads & Boats (4 joueurs scénario "Rowing" conseillé pour les débutants), j'avoue être perplexe sur le jeu. Oui il y a pleins d'idées intéressantes (les bâtiments et ressources communes, un jeu de logistique mâtiné de gestion, un timer par construction de merveille intéressant) mais encore une fois j'ai la désagréable sensation d'un jeu Splotter qui:
- d'une part se veut trop élitiste, certaines erreurs ne pardonnent pas. On donne les ressources pour construire bucheron+scierie au départ, la partie étant bloqué dès le début si on ne les fait pas, pourquoi ne pas l'inclure dans la mise en place initiale (quitte à réduire le nombre d'ânes à 2). On dit dans les conseils ça ne sert à rien d'être trop guerrier mais on ne donne pas de limites dans les murs, ne serait-ce que dans les scénarios de découvertes. On multiplie les arborescences obscures et dont on saisit mal les ramifications au début. Les scénarios ne sont pas toujours bien renseignés pour les débutants (un scénario indique notamment 2 positions fortes et 2 faibles, mais sans les distinguer).
- d'autre part le sentiment de trop: Est-ce que l'intéraction des murs est une intéraction saine pour le jeu (puisqu'en gros plus on en construit, plus globalement le développement sera ralenti... et le temps de jeu)? L'intéret du jeu est pour moi ailleurs et on peut déjà se piquer des ressources. Est-ce que toutes ces ramifications / développements étaient nécessaires? Surtout quand une partie dans ces conditions peut durer 1h30/joueurs. Et c'est beaucoup trop long. Etait-il nécessaire d'ajouter un petit mécanisme de hasard sur les mines en surcouche dans un jeu sans une once de hasard? L'intérêt se place plus dans l'optimisation de son réseau logistique.

Plus spécifiquement, le scénario "Rowing" ne m'a aussi que moyennement convaincu: on marche à 2 jeux à 2 joueurs d'un côté et de l'autre de la carte, ce qui est un peu dommage quand on a décidé de jouer à 4.

Je suis sur qu'avec l'expérience ces défauts se gommeront, et que je remonterai un peu ma note. Mais pour le moment, Roads & Boats me donne la première impression d'un jeu qui aurait du être épuré et rendu plus accessible, ne serait-ce que pour le rendre plus court et pour ne se concentrer que sur le plaisir de jeu.

Commentaires

Default