"La nature ne semble guère capable de donner que des maladies assez courtes. Mais la médecine s'est annexée l'art de les prolonger." M.Proust

8,6
Au seuil de la catastrophe est la première extension de Pandémie, elle consiste en fait en trois modules que l’on peut ajouter séparément ou, pour la plupart, ensemble et en quelques ajouts gameplay/esthétiques.

Les +

- Les nouveaux rôles. 7 nouveaux rôles viennent s’ajouter au jeu de base, vous offrant bien plus de combinaisons possibles pour plus de rejouabilité

- Nouvelles cartes évènements. 8 nouvelles cartes évènements que vous mélangerez avec celles du jeu de base et sélectionnerez au hasard, ces nouvelles cartes permettent encore d’ajouter un peu de diversité au jeu.

- Complique le jeu. Vous ne perdiez jamais dans le jeu de base ? très bien, cette fois une maladie va devenir bien plus dangereuse (souche virulente) et une cinquième maladie va apparaitre (mutation) ; le challenge va prendre une nouvelle dimension.

- Bio-terroriste. Quand quelque chose fonctionne dans un jeu c’est souvent copié, et les co-auteurs de ce pandémie ont bien compris que le système de Scotland Yard faisait mouche ils ont donc décidé de l’ajouter à Pandémie. Dans ce défi un 5eme joueur incarnera le méchant bio-terroriste et tentera de contaminer le monde, pendant que les autres joueurs, déjà bien occupés à soigner les territoires mis en danger par les maladies naturelles tenteront de l’arrêter (et de soigner les maladies qu'il ajoutera... quand je vous disais que la médecine -enfin, le bio-terroriste en l’occurrence, savait prolonger les maladies...).

- Boites de Pétri. Totalement inutile, et donc totalement indispensable, cinq boites de Petri vous permettront de ranger vos cubes maladie ailleurs que dans des sachets… vous avez même un petit emplacement sur ces boites pour noter le nom des maladies si le cœur vous en dit.

Les –

- Le prix. Cette extension coute à peine moins cher que le jeu de base, c’est un peu violent… on pourra se dire qu'il y a tout de même pas mal de matériel mais la pilule passe quand même un peu de travers.

Conclusion

Une extension couteuse (mais on s’habitue avec les extensions de Pandémie…) qui permet toutefois d’apporter une bonne rejouabilité et une dose de challenge au jeu de base. Quand on aime pandémie je pense qu’elle devient vite indispensable et je profiterais de cet avis pour apporter la réponse que beaucoup se demande à un moment ou un autre : pour moi c’est par cette extension qu’il faut commencer tant elle apporte de nombreux petits éléments de gameplay

Note (basée sur le système bgg) : 8 (très bon jeu, j’aime y jouer. J’en proposerais volontiers une partie et n’en refuserais jamais une.)
Je ne commente et note que les jeux auxquels j’ai joué 10 fois minimum

Commentaires

Default