Thunderstone
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

La magie n'a pas pris...

7,5
Thunderstone est un jeu que j'ai acheté sur un coup opportuniste : je me trouvais dans une boutique en plein déstockage où les jeux disparaissaient à la vitesse de l'éclair, et j'ai vu Thunderstone alors que je croyais qu'il n'existait plus. J'ai donc saisi ma chance, sans vraiment me renseigner sur le jeu, me contentant des bonnes critiques qu'il avait reçues.

Mais ce que j'ignorais, c'est que Thunderstone était de la même veine que Dominion, jeu que j'ai de la peine à apprécier. Après quelques grincements dents suite à cette découverte, je me ressaisis en lisant les avis de membres qui n'avaient pas aimé Dominion mais qui aimaient Thunderstone ! Je me dis donc que l'on verrait bien, après tout.

J'ai donc essayé, et j'en suis ressorti... peu convaincu.

A l'instar de Dominion, Thunderstone n'est pas un mauvais jeu. Je crois même que je l'ai préféré à ce premier pour son thème. Le problème est que cela ne suffit pas : j'ai ressenti un grand vide en jouant à Thunderstone.

Quand je joue à un jeu Médiéval Fantastique, je m'attends à sentir mon coeur vibrer au cours de combats épiques. Mais dans Thunderstone, les monstres se contentent d'attendre qu'on vienne leur casser la gueule, sans même offrir de résistance. Soit on possède les cartes nécessaires pour les trucider et puis c'est bon, soit on se contente de faire un tour au village avant de revenir avec une meilleure main. Quel dommage ! Nos héros auraient pu se jeter dans la bataille, ressortir avec des blessures mais aussi de fabuleux trésors ! Eh bien là, non, les héros reviennent sans une égratignure et avec pour seule récompense, en plus de quelques malheureux XP, une carte trophée qui se contente de prendre de la place dans notre deck (heureusement qu'elle rapporte des points de victoire à la fin, tout de même).

Et puis, aussi, j'ai un peu de peine avec le fait que les cartes héros de ma main côtoient des objets banaux comme des torches ou de la bouffe, un peu comme si tous avaient la même importance. J'aurais préféré que nous, joueurs, possédions moins de héros mais qu'ils restent face visible devant nous, prêts à être envoyés au combat à tout moment. Mais c'est bien entendu un avis personnel.

Pas grande chose à dire d'autre sur ce jeu qui est pourtant plein de qualités, comme celle d'offrir une grande rejouabilité ainsi que des stratégies multiples. Une fois de plus, le problème vient du fait que ce genre de jeu ne s'adresse pas à moi.

Dommage, j'aurais voulu t'aimer (sans doute à cause de tes illustrations magnifiques, aussi bien celle de la boîte que celles des cartes) !

Petite réflexion au passage : pourquoi est-ce que les éditeurs ne se sont pas donnés la peine d'imprimer les règles coopératives et solo ? Etaient-ils à cours de budget pour rechigner à imprimer deux misérables petites pages ?

Commentaires

Default