La lente déchéance...

Warhammer 40K, un must à l'époque où la concurrence était quasi inexistante, et où le marketing était "bon enfant". Mais l'eau à coulé depuis les 90', et vendre 25€ la dizaine de piétons en plastoque, pour les faire évoluer sur une table de 1.80m, où le hasard et autres myriades de règles spéciales régneront en maître, ce n'est plus possible.

Etre un "gamer" et avoir joué aux productions Games Workshop, c'est normal. Y jouer toujours alors qu'existent des Hell Dorado, Warmachine, Eden et autres, c'est de la nostalgie mal placée.