La langue bien pendue.

10,0

Mieux vaut avoir la langue bien pendue, les oreilles grand ouvertes et les neurones en parfait état de fonctionnement pour s'adonner avec délectation à ce jeu de dupe.
La version avec laquelle j'ai découvert ce jeu, à l'Asmoday Toulouse, n'est pas la version définitive. Mais on s'en fout. C'est tellement bon. L'idée de base est géniale. Tout le monde s'amuse, y compris quand ce n'est pas son tour. Et ça, ça n'a pas de prix.
Merci à Manu qui a bien voulu poser ses fesses cinq minutes dans la tourmente de l'Asmoday pour nous le faire découvrir.

Commentaires

Default