La guerre de pauvres

8,0

Très bon wargame de la série Europa qui permet de rejouer le front balkanique de la seconde guerre mondiale. De plus, il est relativement équilibré, les deux camps ayant leur chance en terme de points de victoire.

De plus, cette guerre de pauvres entre italiens et grecs est très plaisante à jouer. Après les allemands interviennent avec leurs copains hongrois et bulgares, et si effectivement ils font le ménage, ils manquent cruellement de temps (Barbarossa les attend).

On est loin d'autres monsters games de cette série (genre Fire in the East). Il s'agit là d'un jeu de taille raisonnable, et dont les parties peuvent se jouer en deux après-midis.

De nombreux what if permettent de varier les parties et le plaisir.

Les cartes, comme toutes celles de cette série, sont simples mais fonctionnelles (moi j'aime bien). Les pions sont assez banals, et on se demande pourquoi les grecs sont en orange, mais on ne se fait quand même pas mal aux yeux en les voyant.

Parmi les défauts, l'étrange idée de couper la Grèce en deux avec deux cartes dont les raccords ne sont pas parfait. De plus, cette carte aurait pu aller plus loin à l'est, histoire d'avoir toute la Bulgarie et ne pas s'embêter avec un box de Grèce orientale sur les aides de jeu.

Il est aussi dommage que cet opus n'intègre pas les quelques améliorations de règles que l'on trouvera dans les suivants, mais c'est mineur.

Ce jeu ravira tous les passionnés de la série Europa, plus beaucoup d'autres. Mais attention, la série Europa est en général pour wargamers confirmés, les règles tenant tout de même sur 30 pages en anglais.

Commentaires

Default