Un Monde sans Fin
Ce jeu est sorti le 27 mars 2010, et a été ajouté en base le 22 déc. 2009 par Monsieur Phal

édition 2010
Par Michael Rieneck et Stefan Stadler
Illustré par Michael Menzel
Édité par Filosofia
Distribué par Asmodee

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

La fin d'un monde

Je possède le jeu en allemand : les portes du monde (Die Tore der Welt). Et il ne sort pas beaucoup, mais ce n’est pas à cause de la langue de Shakeschmidt. Non, c’est parce que pour du kubembois, il y’a trop d’aléatoire à mon goût. Bon d’accord, la peste c’est aléatoire….Mais bon, le tirage des cartes évènement peut vraiment changer le cours de la partie. Cela donne une excellente rejouabilité, certes, mais le manque de contrôle me paraît rédhibitoire pour ce genre de jeu. On a l’impression de surtout courir pour tout payer à la fin, la piété, l’or, la bouffe. Et ne pas payer est très lourdement sanctionné ! Les actions qui scorent, c’est du bonus, et c’est rare. Donc c’est très frustrant. Pour peu qu’il y ait peu de bâtiments à construire, ça en devient même très ennuyeux, et le thème n’arrange rien.

Les cartes à orienter pour définir qui reçoit quelles ressources, ça c’est chouette, 1 carte jouée, une carte défaussée, ça aussi, plutôt chouette. Mais cela ne suffit pas.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default