La croisière s'amuse ... à se fritter la gueule !

10,0

Pauvre naufragé à bord d'un frêle esquif, vous tentez désespérément de rejoindre la salvatrice terre ferme. La quatrième mouette entrant en jeu, annonce la fin de la partie.

Il vous faudra à ce moment là, être vivant, ainsi que votre meilleur ami, tout en essayant auparavant d'avoir réussi à jeter à la baille votre pire Ennemi, car toutes ces conditions vous feront marquer de précieux points de victoire !
Quoique, même mort, vous pouvez marquer des points si vous avez en votre possession de l'argent, des bijoux ou encore des tableaux de maître (Enfin, si vous ne vous les êtes pas fait piquer avant !)

Mais avant cela, le voyage sera loin d'être une sinécure et on a pas de mal à se représenter la scène : la nature humaine étant ce qu'elle est et la promiscuité faisant le reste, il va falloir jouer serrer afin de ne pas passer par dessus bord !

On peut venir en aide à son meilleur ami sans que ce dernier vous rende la pareille (ben oui, pas forcé que cela soit réciproque !) et c'est sacrément frustrant et retord en même temps !

Le tirage des cartes Meilleur Ami et Pire Ennemi doivent peut révéler des surprises car vous pouvez être votre propre Meilleur Ami et vous êtes Narcissique ou encore votre propre Pire Ennemi, dans ce cas, bienvenue dans la famille des psychopathes !)

Chaque tour de jeu représente une journée en mer et s'articule en 3 phases :
-Provisions
-Actions
-Navigation

Dans les actions possibles, des bagarres peuvent éclater, c'est le cas si un adversaire refuse que vous le dévalisiez ou d'échanger sa place avec la sienne à bord du canot !

On sollicite l'appui des autres joueurs lors d'une bagarre, et on tente tant bien que mal de ne pas passer par dessus bord, tout en gérant ses précieuses cartes "eau" afin de ne pas non plus, se retrouver assoiffé et subir de blessures !

Tout cela est très fluide, et se joue plutôt rapidement, en permettant de bons coups d'enfoirés !
Ah, que c'est bon de jeter des appâts pour attirer des requins lorsque vos adversaires sont à la flotte !!!

Un dernier mot pour parler des excellentes illustrations de Stephen Ratter, ses personnages pourraient être issus du monde de Tardi et servent à merveille le jeu !

"Ce jeu est une leçon de cynisme" annonçait la notice ? ASSURÉMENT ! Et cela est sacrément jouissif !!!

Commentaires

Default