La croisière ça m'use

8,6

Une fois remis du choc visuel face, une fois n'est pas coutume, à la débauche de luxe du matériel de ce jeu, on s'interroge face à la légèreté de la règle. On a là un jeu qui se joue en trois tours, avec une phase de placement "d'ouvrier" pour équiper son voyage et une phase de voyage on l'ont va taquiner les fesses (la poupe ?) des galions espagnoles, piller quelques villes ou forts hispaniques et troquer un peu de verroterie contre des épices. toute la subtilité du jeu va t être justement de d'en faire preuve de subtilité. Déjà lors de la phase d'équipement, il prendre ce dont on a besoin car on recommence à vide à chaque tour, on ne conserve que les points de victoire remportés et notre butin. Ensuite lorsque que l'on détermine secrètement les escales du voyage, il va falloir bluffer afin d'être sur de le faire avant les autres sous peine de revenir les cales vides. Bref un mix très plaisant

Une très bonne surprise, un jeu simple et accessible mais avec une belle rejouabilité, de vrais choix, ....

Sir Francis Drake, né vers 1540 et mort le 27 janvier 1596, c'était un corsaire, explorateur, un esclavagiste et un anglais, chose que les espagnols n'appréciaient que peu ....

Commentaires

Default