Attika

Aucune catégorie
2 à 4
Joueurs
10 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
28,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

La carotte pour un coup de bâton !

10,0

Personnellement, ce que je demande à un jeu, d'abord, c'est de me faire passer un bon moment avec mes amis. Et "Attika" me fait passer un bon moment avec mes amis. J'en veux pour preuve les au moins 10 parties, sans me forcer et en peu de temps, que j'ai au compteur... (ça, c'est histoire de dire que j'ai quand même pas mal joué avant de poster un avis).

Mais pourquoi donc, me demanderez-vous, je m'amuse avec "Attika"... Parce qu'il fait partie de ces jeux qui dosent comme il faut la part de réflexion, de hasard, de choix cornéliens, de prise de risques, d'intox... Bon, bien sûr, ce n'est pas du haut niveau d'intelligence pure. Non. Il y aura toujours la possibilité qu'un de vos adversaires tire dans le bon ordre les "bâtiments" et quels que soient vos efforts, vous vous ferez avoir. Mais tout de même. Il est aussi question de gestion. On ne peut pas gagner si on fait n'importe quoi.

Le jeu offre deux possibilités de victoire assez intéressantes parce qu'elles peuvent s'avérer antinomiques. Ben oui, si vous partez avec l'objectif de relier 2 temples en posant rapidement vos "bâtiments", sans prendre soin de calculer la potentielle gratuité des suivants, et que vous vous faites coincer, forcément, vous allez avoir de grande difficulté à remplir les secondes conditions de victoire. Du moins, ça va vous coûter cher de "Zut, j'ai coincé ma capitale...".

La jonction de 2 temples, parlons en. Il apparaît assez difficile de gagner comme ça si tout le monde fait attention. Alors, c'est un vrai challenge de motivation. Surtout si vous avez pigé la gestion des "carottes" (c'est comme ça qu'on appelle les amphores qui donnent un coup supplémentaire) et celle des fins de piles qui permettent de poser une nouvelle tuile territoire de "Hop, je te contourne et j'ai gagné !!!"... Et puis quel bonheur de voir vos camarades discuter du "sacrifice". Ben oui, il faut parfois se sacrifier pour éviter qu'un "usurpateur" gagne en reliant les 2 temples.

Bref, ce que j'aime dans "Attika", ce sont les prises de décisions au niveau des actions.
- Piochais-je dans les piles ?
- Prends-je du plateau devant moi ?
- Piochais-je des cartes ?
- Posais-je en jeu ou dans mon "petit plateau à moi"...
Le challenge de liaison de temples qu'on ne peut s'empêcher de tenter. Le sourire quand on tire la bonne tuile... En plus, je trouve le jeu assez "beau" et rapide. Et ça, ça compte aussi.

Commentaires

Default