L'oeil de Sauron se rapproche, et c'est chaud !

6,0

Après avoir goûté à d'autres jeux coopératifs tels que Pandémie ou Ghost Stories, ce jeu-là semble nettement moins destiné à réaliser des opérations communes. On joue chacun son tour, un peu dans son coin, on essaie avant tout de sauver sa propre peau...

En ouvrant la boîte, le matériel donne envie de jouer, bien que les illustrations des cartes soient un peu ternes et les personnages en plastique, d'une couleur bien criarde. Passons, les plateaux sont magnifiquement illustrés, la règle claire, pas trop chargée.

Le défi à relever semble plutôt ardu. Malgré tout, dès notre première partie (à deux joueurs), nous parvenons quasiment au bout du Mordor. Par la suite, la mécanique se rôde rapidement, on comprend comment prévoir ses arrières, assurer ses réserves dès le départ. Mais, les actions sont toujours les mêmes : tirer une carte événement, jouer une ou deux cartes / passer / piocher deux cartes / reculer son personnage sur la piste. Bref, on finit par enchaîner les tours assez machinalement, sans vraiment s'attarder sur une stratégie à long terme.

Les pertes sont sévères, et le pouvoir de l'anneau ne sert pratiquement à rien. Le dé et surtout les jetons événements décident de tout, et parfois, on se sent totalement désemparé devant les événements qui s'enchaînent, et les pertes de cartes, ainsi que l'avancée inexorable vers Sauron, surtout à la fin du jeu.

Les cartes spéciales sont intéressantes, mais ne permettent pas de grandes folies non plus. Les boucliers ont une certaine importance, mais n'ont strictement aucune influence sur les combats contre les forces de Sauron (contre le dé).

Le thème est assez bien rendu selon moi, on se sent progresser dans l'histoire, mais le jeu, bien que tendu, n'en reste pas moins très linéaire, voire plat par moment, sauf quand le hasard s'en mêle vraiment, et là, j'apprécie moins...!

Commentaires

Default