Sapiens
Ce jeu a été ajouté en base le 2 déc. 2014

édition 2015
Par Cyrille Leroy
Illustré par Marc-Antoine Allard
Édité par Catch Up Games
Distribué par IELLO

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

" L'homme de Cro de Magnon ce n'est pas du bidon, l'homme de Cro-Magnon Ponpon!"

Je commence par remercier mes élèves pour la référence musicale dont est issu le titre... BREF. Sinon on parle de Sapiens.

Découvert hier. 6 parties à notre actif et c'est assez pour se faire une idée (très) positive de ce jeu. 1 partie 4 joueurs et 5 à 2 joueurs.

Le matériel: Le jeu est très beau. La boite attire l'oeil. C'est bien conçu: les petits symboles sont compréhensibles au premier coup d'oeil (pas comme dans Bruxelles où on doit se casser la tête pour comprendre les symboles). C'est propre, c'est solide, c'est chatoyant. Loin du jeu préhistorique :) Bref un (quasi) sans faute pour le matos. Je dis quasi car sur toutes les tuiles du jeu, il y en a quelques-unes qui sont légèrement plus petites - alors je peux comprendre la frustration pour les plus maniaques d'entre nous.

Nous avons pallié ce problème en mettant les tuiles dans un sac (ce qui permet d'éviter de connaître les tuiles - parce que si on a un peu de mémoire, on s'en souvient.)

Le jeu : son but & comment-qu-on-y-arrive: Le but de Sapiens est de faire conquérir la vallée par notre tribu afin qu'elle trouve de quoi se sustenter et se protéger pendant l'hiver: il faut pour cela gagner des points de nourriture ET des points de caverne! Oui les deux sont importants car seul le plus petit score sera pris en compte!

Le concept de Sapiens ce sont des tuiles qui se jouent comme aux dominos. On doit coller deux bords identiques ensemble. En collant deux bords identiques, on va gagner des points de nourriture et on va activer un "pouvoir" spécifique à chaque scène: rejouer une tuile, gagner des points de caverne, faire la "guerre",... bref. Un jeu où on joue sur son plateau mais un jeu où on peut clairement faire ch**r l'autre!

La rejouabilité : Chaque partie que nous avons faite nous a procuré une sensation de jeu différente : Cela est dû à plusieurs facteurs : le hasard du tirage des tuiles et l'association des différents plateaux individuels. En effet à chaque partie, le plateau varie ! Ce qui permet de ne pas "recopier" d'une partie à l'autre.

Mon avis global : J'avais pu lire que les "gros joueurs" auraient tendance à s'ennuyer avec ce jeu. Je suis entièrement PAS d'accord. Nous sommes des "gros joueurs", les parties de jeux longs et complexes ne nous font pas peur et pourtant à Sapiens, on s'éclate grave! C'est un jeu qui se joue rapidement qui permet d'élaborer quelques stratégies (c'est sur, pas des stratégies de fou.. mais quand même). Ca change, c'est innovant.

Réussir un tel jeu du premier coup, je trouve cela quand même fortiche. Chapeau à Cyrille Leroy qui a quand même fait un sacré boulot! Son jeu est pour moi une superbe et totale réussite. En espérant que le prochain soit à la hauteur de Sapiens, parce que quand même.... y'a du Level.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default