L'habit ne fait pas le riche !

8,0

J’ai eu de la répugnance à acheter Dolce Vita car les illustrations me paraissaient vraiment … euh… Bref, ce jeu est très très moche !

Lors de la découverte du matériel, ma première impression de doute c’est transformée en frisson. Les testeurs m’ont jeté un regard noir qui signifiait : Docteur Mops dans quelle partie de daube tu vas (encore) nous entraîner !

Lecture des règles : consternation désabusée générale.

Le premier tour commence, morose, puis un des joueurs s’aperçoit qu’en jouant son 1 après un autre, il prend une bonne seconde place qui lui permet de prendre une carte meilleure.
Le joueur suivant lui grille la place avec un 2, le reléguant à la troisième place pour une carte de crotte.

Les yeux se mettent à briller, les menaces pleuvent. Et d’un seul coup, le groupe est entraîné dans une ambiance de coups fourrés où chaque carte posée amène un concert de protestation et de franche rigolade.

A la fin de la partie, les perdants crièrent vengeance et la soirée fut très très longue…

Commentaires

Default