Par Richard Borg
Illustré par Julien Delval
Édité par Days of Wonder
2 à 4
Joueurs
12 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
25,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

L’extension qui vient du froid

8,0

Des trois extensions sorties en même temps pour Mémoire 44, celle-ci est sans doute la mieux. En effet, c’est une sorte de réduction de la boîte de base : l’armée russe et son redoutable (pour son joueur) commissaire russe, de nouvelles tuiles terrain avec des effets particuliers (tranchées, usines, débris, etc…), des marqueurs permettant de transformer des fantassins en tireurs d’élite, de nouvelles règles et quelques scénarios mettant en œuvre le nouveau matériel.

Du tout bon ? Presque. En effet, la relecture de l’ensemble est mauvaise et les scénarios sont criblés d’erreurs : les champs de mines ne sont pas toujours attribués, il ya des erreurs sur le décompte des pièces et des unités, et il n’y pas de cartes résumés des nouveaux terrains, alors que certains points de règle ne sont pas précisés : un tireur d’élite a-t-il un accroissement de sa portée sur une colline, peut-il se déplacer de deux cases ET tirer, est-il considéré comme un fantassin, etc. ?

Enfin, la stratégie marketing n’est pas claire : le but est-il de faire une extension autonome mais dans ce cas, pourquoi Eastern Front nécessite-telle l’extension plateau, ou est-ce un encouragement à la consommation, et pourquoi n’y a-t-il alors pas de scénario permettant d’utiliser ensemble les pièces des deux autres extensions pour récompenser ceux qui ont tout acheté ? Mystère.

Un dépaysement assuré, qui justifie son prix, mais qui avec une édition plus soignée aurait récolté 5 étoiles. A noter que le jeton du commissaire politique est le plus beau jamais créé pour un jeu de société.

Commentaires

Default