Les Colocs
Par Jon Darbro
Illustré par John Kovalic
Édité par Steve Jackson Games et Ubik
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
18 à 120 ans
Âge
60 min
Temps de partie
21,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

L'enfer, c'est les hôtes

5,5

Les Colocs fait immanquablement penser à Munchkin : normal, il est la copie quasiment conforme, que l'on aurait transposée dans un univers proche de celui de "Friends" ou de FFFF.

Tout ce qui a fait le succès de Munchkin se retrouve donc dans ce petit jeu: on pioche puis on pose des cartes devant soi, on se les pique, on se les refile, on jette un dé de temps en temps, jusqu’à ce que quelqu’un ait accumulé suffisamment de points de victoire. La similitude est d’autant plus flagrante que le jeu est estampillé Steve Jackson et qu'il est illustré par John Kovalic. Et là encore, l'un des principaux intérêts du jeu provient de l'humour délirant des cartes, plus que politiquement incorrectes: on s'empiffre des space-cakes en regardant la télé, on rend les chats de ses voisins incontinents pour leur faire des crasses, on organise des plans-culs pendant son temps libre, quitte à réveiller les voisins, on se refile les enquiquineurs videurs de frigo.... bref, un thème qui fleure bon l'ambiance étudiante.

Malgré tout, on retrouve bien quelques défauts de son illustre grand frère: en plus d’être un peu long, le jeu est largement hasardeux, et a tendance à devenir répétitif. Surtout, la mécanique est tellement proche de celle de Munchkin qu’elle peine à susciter la surprise, et à choisir entre les deux je préfère toujours sortir Munchkin.

Commentaires

Default