Go
9.17 
193 avis

Description du jeu :

Le jeu de Go (Wei qui en Chinois) est né il y a plusieurs milliers d'années en Chine. Il fait partie intégrante de la culture asiatique au même titre que la calligraphie. Si le Go est aujourd'hui prat... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Peut-être bien le meilleur des jeux

J'aime le go. Ca ne date pas d'hier. Je ne serai jamais un excellent joueur, et cette certitude ne m'empêche pas de continuer à pratiquer ce jeu avec le même plaisir insidieusement rehaussé d'angoisse.

Les règles, très simples, n'excluent pas des ramifications stratégiques infinies, et encore moins ce qui constitue à mes yeux un de ses principaux atours, de l'élégance. Or, comme vous vous en doutez, l'élégance ne se laisse pas aisément définir. Aussi ne m'y risquerai-je pas, d'une part parce que je ne m'en sens pas capable, d'autre part parce que je n'en vois pas l'intérêt. Tout ce que je souhaiterais ajouter à ce propos, c'est que mis à part la jouissance de surpasser parfois intellectuellement son adversaire, le go peut procurer aussi le plaisir de jouer de beaux coups. A ma connaissance, rares sont les jeux qui ne subordonnent pas systématiquement la beauté à l'efficacité, et le go est de ceux-là.

En outre, pour moi qui suis particulièrement sensible à la progression dramatique, et ce en toute chose, une partie de go est faite pour me contenter. Nous n'avons pas là un de ces jeux où tous les tours se ressemblent, et dont la fin semble arbitrairement fixée. Tous les coups sont nécessaires, participent à la construction globale de la partie, qui s'achèvera d'elle-même, pour ainsi dire spontanément, quand aucun des joueurs ne voudra plus ajouter de pierre.

Et surtout, ce jeu remplit ce qui est selon moi la mission première d'un jeu (ex aequo avec le plaisir qu'il procure), qui est de donner à réfléchir, de donner à voir le monde d'un autre oeil, ou pour mieux dire non pas de changer le monde mais de changer notre regard sur le monde. Si le jeu devait servir à quelque chose (et je suis toujours très méfiant quand on cherche à définir quoi que ce soit en le réduisant à une fonction seulement utilitaire, pratique), ce serait à en apprendre plus, sur le monde et sur nous-même.

A ce jour, et malgré mon assiduité, je suis heureux de pouvoir dire que je n'ai pas encore épuisé ni les charmes, ni les enseignements du go. Et ce n'est l'apanage que des plus grands jeux, que de pouvoir vous accompagner une vie durant.

Il est des lieux, des personnes, des oeuvres, des jeux, dont la simple existence vous rend la vie plus belle, le monde moins laid. En ce qui me concerne, je range le go dans cette catégorie.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default