Shogun
Ce jeu est sorti le 24 août 2002, et a été ajouté en base le 24 août 2002 par Oxianne

édition 1986
Par Michael Gray
Édité par Milton Bradley

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

L'archétype du Risk-like

Dans les années 1970 à 1980, en termes de jeux, on trouvait soit des trucs "familiaux" fort commerciaux, soit des wargames au sens "dur" du terme (du genre où on recrée des batailles historiques où chacun des 250 petits pions d'armée en carton est positionné précisément là où il devait être), soit les premiers jeux de rôle, de ceux où on ouvrait une porte, on tuait le monstre juste derrière pour gagner de l'expérience, des armes et des trésors. Ces jeux avaient leurs adeptes.

En leur honneur, la célèbre compagnie Milton Bradley (MB), par ailleurs surtout éditrice de jeux de grande surface, a conçu une ligne de cinq "gros jeux", empruntant tous leurs mécanismes au non moins célèbre Risk. Vendues dans des boites énormes, avec un plateau de plus d'un mètre carré et de nombreuses figurines en plastique, ces jeux ont marqué leur temps. De ceux-ci, seul Axis and Allies est encore édité et réédité tel quel aujourd'hui (avec Conquest of the Empire, qui a cependant bénéficié d'une réédition accompagnée d'un gros rajeunissement bienvenu). Shogun, le petit dernier de la série, était supposé être le plus abouti, mais n'a bénéficié que d'une seule réédition en 1995 sous le nom de Samuraï Swords, est reste à ce jour un "collector" très difficile à dénicher. Les deux autres de la collection, Broadsides and Boarding Parties et Fortress America, restent moins connus, surtout en Europe.

Pour autant qu'il soit plus abouti que ses prédécesseurs, Shogun ne m'a pas du tout convaincu. La parenté avec le Risk transpire à grosses gouttes derrière chaque mécanisme, depuis la mise en place du jeu aléatoire jusqu'aux combats entièrement résolus par des dizaines de lancés de dés, en passant par des parties à rallonge, d'autant qu'ici point d'objectif secret : il faut contrôler l'ensemble de l'archipel nippon pour remporter la victoire. Du coup, en plus d'être fort hasardeux, le jeu est interminable, et à moins d'y passer une après midi et une nuit blanche, il ne faut pas espérer en voir la fin. Pourtant, si on joue de malchance un peu tôt dans la partie, on peut tout à fait voir toute chance de victoire s'envoler au bout de quelques tours seulement, condamnant le joueur à vivoter. À l'opposé, si un joueur est bien parti, il voit immédiatement tous les autres se liguer contre lui, jusqu'à ce qu'un troisième joueur finisse par décider duquel premier ou du deuxième joueurs il laissera remporter la partie.

Au final, tout ça me laisse l'impression d'un jeu de petits soldats en plastique, où les joueurs sont condamnés à faire vivre le jeu en mettant l'ambiance tant bien que mal, un peu comme un jeu de rôle qui ne s'assumerait pas, et surtout sans la liberté d'expression et créative d'un jeu de rôle. L'équilibre du jeu et la nécessité de jouer de diplomatie pour espérer remporter la victoire aident cependant à générer une certaine ambiance. La longueur des parties, la répétitivité des tours et des actions, le temps d'attente excessif entre la fin de son tour et le début du tour suivant, la relative simplicité des choix à faire et la présence de joueurs condamner à vivoter foutent le tout en l'air, et il faut vraiment que tout le monde soit d'excellente composition et doté d'une patience et d'un fair-play à toutes epreuves pour que tout se passe bien. Il paraît qu'il y a des groupes de joueurs où ça existe, mais on peut se demander si, dans ce cas, on a vraiment besoin d'un jeu pour s'amuser.

De toutes façons, ce n'est pas du tout ce que je recherche dans un jeu et n'en retire aucun plaisir. La note un peu sévère ne fait que refléter les heures de frustrations et d'ambiance tendue et agressive entre joueurs à bout de patience que j'ai pu perdre. Je retire bien plus de plaisir à explorer à fond les mécanismes subtils d'un jeu "à l'allemande" d'une heure ou deux...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default