Ce jeu est sorti le 28 févr. 2014, et a été ajouté en base le 16 août 2013 par Monsieur Phal

édition 2014
Par Marc André
Illustré par Pascal Quidault
Édité par Space Cowboys
Distribué par Asmodee

Standalone 6 extensions 2 éditions
29,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

L'âge des pierres

Le Jeu
Genre
Acheter plus pour gagner plus
ça ressemble à
Il y a un côté "Deckbuilding" comme dans Dominion avec le système de cartes de pierres précieuses qu'on achète et qui nous permettent ensuite d'acheter d'autres cartes de pierres précieuses...


Le Ressenti
Les clés du frisson - pourquoi y jouer ?
-Si vous aimez vous créer des moteurs à points, comme dans Dominion
-Si vous aimez bloquer vos adversaires en regardant leur jeu et en prenant la carte qui est faite pour eux
-Si vous aimez manipuler des jetons de poker avec l'air pensif


Ce qui m'a fait tripper
-Du calculatoire avec de l'adaptation dedans : je planifie de prendre certaines cartes dans un certain ordre et je corrige ensuite en fonction des actions adverses
-A deux, il y a moyen de jouer en opposition directe comme chacun dans son coin
Ce qui m'a pas trop bien beaucoup plus
-Le jeu a l'air simple mais il est exigeant concernant l'attention : il faut rester au taquet entre le court terme (les cartes de niveau 1 ou 2 pour le moteur de gemmes) et le long terme (les cartes de niveau 3 ou les nobles pour les points). Le décrochage est fatal
-A trois ou plus, c'est compliqué de planifier tellement ça tourne vite sur la table
-le thème en carton : pourquoi on achète des pierres avec des pierres, ce qui nous permet ensuite d'acheter d'autres pierres ?
Charles-Antoine - l'éternel débutant
Les règles, c'est du velours à comprendre. Charles-Antoine se régale à pouvoir attaquer au coude-à-coude avec les autres, même si la fin de partie est assez rude par manque d'anticipation. Il y a moyen qu'il en redemande quand même si la fessée n'est pas trop raide, parce qu'il a compris et qu'il ne s'ennuie pas jusqu'à l'avant-dernier tour (après, c'est un peu plié pour tout le monde...)
Captain Migou - le hardcore gamer

Laissez tomber le thème, le Captain Migou n'est pas rentré dedans. Par contre, il a bien vu la mécanique de fond et se fait plaisir à préparer la fin de partie dès le 4ème tour. Il ne va pas forcément en réclamer la fois d'après mais n'en refusera pas si on lui propose.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default