Keith Martin plus fort que Livingstone

8,0

En tant que fan des LDVELH, je peux affirmer que l'auteur de ce livre n'est pas le célèbre Ian Livingstone mais Keith Martin, qui a écrit la plupart des derniers Défis Fantastiques.
Ceci dit, Keith Martin a repris un scénario classique de Livingstone (tuer le sorcier Zagor dans son repaire avec des salles à explorer et plein de monstres à détruire) et l'a fait à sa sauce. Le résultat est bien meilleur que tout ce qu'a pu faire dans la même veine le créateur des LDVELH.
Comme dans un jeu de rôle, on a le choix entre un nain, un barbare, un guerrier ou un magicien pour accomplir cette aventure. Excellent. Puis, l'exploration du château est très intéressante puisqu'on y bénéficie d'une grande liberté avec possibilité de revenir sur nos pas et que la structure en est cohérente. Les résidents des lieux ont une raison logique de s'y trouver, les scènes héroïques sont nombreuses (le combat contre la horde du chef orque, les artefacts à trouver...) et le combat final est éminément héroïque (comme dans tous les Keith Martin). Les amateurs du Donjons&Dragons seront ravis.
Le seul défaut est ce scénario convenu qui se limite à de l'exploration et de la baston ; beaucoup de baston...

Commentaires

Default