Ce jeu est sorti le 1 juin 2016, et a été ajouté en base le 7 avr. 2016 par Lord Kalbut

édition 2016
Par Yasushi Nakagura
Édité par Revolution Games
Distribué par Revolution Games

Standalone

Juste excellent

Autant le dire tout de suite, ce jeu là sort vraiment du lot, un rapport qualités ludiques/prix juste exceptionnel.

Pour le matos, c'est un jeu en pochette ziplock, avec une map en carton souple non montée, mais d'une qualité très correcte, les pions sont de bonne qualité également, à "l'européenne", punchés à coins arrondis (comme ceux de CoH en plus petits). Il vous faudra juste rajouter vos propres D6.

Le système de jeu et de combats est très très original, simple, mais monstrueusement efficace, il permet, en plus du reste, de réellement bluffer/intoxiquer son adversaire, grâce entre autres, au "fog of war" omniprésent.
C'est la bataille (navale) pour le contrôle de l'Henderson field à Guadalcanal, d'aout à novembre 42.
Seulement 4 zones de jeu sur la map, mais de nombreuses possibilités, déjà, rien que dans la constitution des task force, avant chacun des 4 tours de la partie. On peut en constituer de 3 sortes différentes:
- Avec au moins un porte-avions --> Carrier Strike
- Sans transports ni porte-avions --> Bombardment
- Avec transport sans porte-avions --> Amphibious (seulement pour le joueur qui n'a pas l'initiative)

4 tours de jeu, chacun divisés en 7 phases, programmées à l'avance, où vous allez soit faire entrer une task force sur la map, (que vous avez constituée secrètement à l'avance), soit vous déplacer et éventuellement combattre, soit bombarder, soit débarquer, soit lancer une attaque (air strike) à partir d'un ou plusieurs de vos porte-avions. Pour obtenir le contrôle finale de l'Henderson field, qui peut changer de "main" plusieurs fois au cour de la partie.

Seulement 6 pages de règles, un système clean de chez clean, qui produit des parties riches, ultra tendues et à rebondissements. Ce jeu qui ne paye pas de mine au premier abord m'a vraiment bluffer de chez bluffer, il réussi avec une grande économie de moyen, et un système épuré avec talent, à faire exploser le thème de cette bataille, tous les bâtiments mythiques sont là y compris bien sûr les porte-avions et les cuirassés géants. 1 pion = 1 bâtiment. Le Tokyo Express est également modélisé avec brio et constitue un enjeu dans le jeu. Tout ça dans un vrai "fog of war".

Un vrai wargame, à zones, avec encore une fois, j'insiste, du vrai "fog of war", accessible à tous, même au nouveaux venus dans le wargame, riche, et doté d'une excellente rejouabilité.

Je dirais que le temps de partie est d'environ 60 à 120 minutes, ça dépend grandement du temps que l'on met à programmer les phases des tours et à constituer ses task force, une fois que c'est fait, l'enchainement des phases est assez rapide, nerveux et brutal, ça kogne sévère!

La 1ere partie peut être plus longue, le temps d'apprivoiser la phase de programmation et de constitution, qui est très simple, mais offre de nombreuses possibilités et choix.

Commentaires

Default