Ce jeu est sorti le 28 févr. 2004, et a été ajouté en base le 5 janv. 2004 par 20.100

édition 2004
Illustré par Andrea Boeckhoff
Édité par Amigo SPIEL + FREIZEIT GMBH
Distribué par Gigamic

Standalone 1 extension
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Jouez la gagne, pas la manche !

Ca semble facile à dire, et pourtant les reproches qu'on entend au sujet du sujet tournent de manière quasi-exclusive autour d'une méprise : si Saboteur se joue en équipes sur trois manches, celles-ci ne sont ABSOLUMENT PAS indépendantes les unes des autres. Il n'y aura qu'un vainqueur à la fin de la partie, et c'est celui qui aura le mieux tiré son épingle du jeu.

Se contenter d'essayer de remporter la manche en cours avec son équipe, c'est torpiller le jeu. Vu le faible nombre de saboteurs, les nains tomberont sur la pépite sans transpirer 99% du temps. Il faut garder à l'esprit que faire partie de l'équipe gagnante ne suffit pas, il faut se trouver dans les premiers à recevoir une récompense pour engranger un maximum de points. C'est de là que le jeu tire tout son sel : vous êtes un brave mineur et vous voulez trouver la pépite, mais vous aimeriez mettre le dernier coup de pioche vous-même pour empocher le plus de points possible. Autant dire que la coopération devient toute relative et que vous ne pouvez vous fiez à personne. Les saboteurs peuvent alors déployer tout un jeu de bluff en jouant de bonnes cartes de temps en temps sans prendre trop de risques, et il devient très difficile de discerner qui est membre de quel équipe.

L'extension, qui multiplie les camps en présence, est surtout appréciable avec un grand nombre de joueurs. On y est davantage orienté à jouer 'perso-mais-pas-trop' (ce qui, de manière paradoxale, facilite ensuite la prise en main du jeu de base) et à trouver qui est dans notre équipe, mais on a souvent des surprises et les nouvelles cartes (notamment les portes) amènent des retournements de situation qui rendent la partie incertaine jusqu'à la fin. Les règles sont néanmoins un poil plus complexes que celles du jeu de base et peuvent désorienter les moins habitués lors des premières parties.

Saboteur est au final l'un des meilleurs jeux à rôles cachés : simple et rapide, il laisse une grande place à la fourberie et concentre son esprit sur l'aire de jeu, ce qui plaît généralement beaucoup aux joueurs qui ne sont pas à l'aise avec la tchatche des Loups-Garous, Resistance et cie. Une valeur sûre !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default