Ce jeu est sorti le 5 avr. 2011, et a été ajouté en base le 30 avr. 2012 par Docteur Mops

édition 2012
Par Sylvain Dépré
Illustré par Paul Mafayon, David Goujard et Ludovic Legrand
Édité par Ludimaniac
Distribué par Ludimaniac

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Jolie, très jolie... ... extension..

Pour la deuxième réédition du jeu, Ludimaniac nous gratifie au passage d'une mini extension. 9 cartes. 3 survivants (et donc leur 3 versions zombies), 2 nouveaux objets, et 1 zombie inédit.
Oui, quand on dit mini, c'est mini.

Ludimaniac continue sur sa lancée : de la provoc (on n'avait pas dit : pas les enfants...), de la bonne grosse référence qui tâche (avec Gage .. - le lancer de disque vinyles), et du gameplay bien étudié.

Cette extension va, un petit peu, faciliter la vie des survivants. Pas trop quand même, sinon c'est plus drôle. Grâce au deux objets uniques : on passe de 36 à 38 cartes objets, mais surtout : pas besoin d'une paire pour les récupérer.

L'utilisation des Disques Vinyles est même assez fine : -1 au lancé c'est pas gagné. Oui mais voilà. Ils sont inépuisables (ou plutôt, vous serez sans doute mort avant d'avoir touché le fond du carton) et permettent d'attaquer à distance. Or tout bon survivant le sait : c'est mieux de révéler un zombie avec cette arme que de risquer de gaspiller l'une des trois précieuses balles de votre colt..

Les 3 survivants viennent gonfler le choix de départ, ce qui est pas de refus. Pas besoin d'aller chercher les effets de jeu compliqués qui auraient risqués de rompre l'équilibre avec les persos existants. On reste simple et efficace : relancer un dés loupé, avoir une attaque bonus +2, imiter un objet. J'ai hâte d'essayer le mime (le jérican est un équipement :-)

Zoomons enfin sur le Zombie. Le petit zombie devrai-je dire. Là encore, une vraie bonne idée : faire un zombie de force 1, ok, mais un zombie qui se colle immédiatement dans la zone de corps à corps d'un survivant, ça va peut être pas le faire rigoler si il a déjà des petits copains affamés dans sa zone : une morsure reste une morsure.
Mais ils sont pas vache, chez Ludimaniac, parce que le pote, comme il a un jouet il va s'en sortir.
Ouais, donc cette petite peste t'as coûté deux attaques et un objet. Pas mal pour un zombis "1"..


Les graphismes sont toujours au top. En fait, je crois même qu'on a les plus belles cartes du jeu avec les deux versions de "Suicide et Ténia".
Les Disques Vinyles sont aussi impressionnants de photo réalisme.

Donc, seulement 9 cartes, mais pleines de talent. Et le tout pour seulement 5 euros frais de port inclus. Ben 5/5 ; je ne peux pas mettre d'autre note !
Ces 9 cartes ne changent pas radicalement une partie de Off the Dead, mais le saupoudrage entre les 3 survivants, les deux objets (que vous piocherez fort probablement) et le zombie à roulettes rafraichissent agréablement le tout. On regretterait juste de ne pas avoir plus de joyeuseté mort vivantes à s'envoyer à la tête.


Conclusion : Si vous vous n'êtes jamais fait courser par un gamin zombie sur son tricycle.. hé ben voilà .. c'est fait !

Défi relevé : parler de la mini extension d'Off the Dead sans mentionner la Pornstar (surtout au chapitre références qui tâchent)

..
..
..
:-/
merde... owned..

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default