Ce jeu est sorti le 20 mars 2014, et a été ajouté en base le 26 sept. 2013 par YeN

édition 2014
Par Francesco Rotta
Illustré par Andrea Femerstrand
Édité par Blue Orange
Distribué par Blue Orange

Standalone 3 éditions
25,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Jolie petite laine !

Je suis le genre de type qui consacre une bonne partie de son temps passé sur ce site à démonter les jeux purement abstraits... C'est comme ça, vous n'y pouvez rien, et après tout... chacun ses hobbies !... Alors pourquoi tant de haine ? Et bien parce que souvent les jeux purement abstraits sont... purement abstraits ! Comprenez : "froids comme un dimanche de Novembre à Dunkerque après l'enterrement du chat de mamie"... Je suis comme ça, moi, j'ai besoin d'un minimum de thématisation et de chaleur quand je joue...

Mais c'est pas le tout... En plus d'être abstraits, ces "jeux" sont souvent caractérisés par le degré zéro chaos... Certains diront que du coup c'est du 100% mérite et victoire d'un cerveau sur un autre et tout le tralala... Personnellement je vois plutôt ça comme un simple purgatoire où il faut apprendre les coups et les configurations possibles par coeur pour s'en sortir... On s'approche plus du scolaire que du ludique en réalité... Qui plus est, il est à mon avis beaucoup plus valorisant et excitant de savoir anticiper des événements impondérables que de suivre un schéma sans surprise...

Quand je précise "purement" abstrait c'est pour qu'il n'y ai pas de confusion avec ce que j'appelle les "abstraits bien habillés" tels Carcassonne, Kingdom Builder ou Makabana par exemple. Ces derniers possèdent tous un thème ayant pris le pas sur la mécanique et un facteur hasard non négligeable qui les rend plus fun que leurs voisins "purement abstraits" ! Mais passons ! J'ai déjà expliqué mon point de vue sur ma critique des échecs et puis j'ai un jeu à vous présenter !

Tout ce blabla bien lourd était destiné à replacer le contexte de ma note : celui d'un type allergique à l'abstrait... Il s'avère que parfois j'avoue trouver du plaisir dans cette catégorie de jeu .. Et c'est le cas avec Battle Sheep pour trois raisons évidentes :

D'abord l'habillage du jeu, d'excellente facture avec ses couleurs chatoyantes et ses pions extrêmement agréables à manipuler, fait qu'on en oublierait presque qu'il s'agit d'un jeu abstrait justement !

Ensuite, les parties sont ultra-rapides même à plus de deux joueurs.

Enfin, il y'a un chouilla d'un rien du tout dé oune piccolini de chaos dans ce jeu !... Non pas pendant mais au tout début de la partie : ce sont les joueurs qui définissent la forme du terrain via des tuiles à emboîter... C'est pas la folie pure mais ça contribue quand même à renouveler les parties !

A part ça, Battle Sheep dispose tout de même d'une mécanique ultra-simple doublée d'une dimension sournoise qui fera le bonheur de tous. En gros, il faut occuper un max de tuiles en laissant au moins un jeton à chaque déplacement... Déplacements qui se font toujours jusqu'à la rencontre d'un obstacle. On prend d'ailleurs un malin plaisir à couper la route de ses adversaires pour réduire leur terrain de jeu !

Battle Sheep est donc un bon choix pour jouer à un jeu abstrait qui aurait appris à s'habiller et à rigoler un peu... Si quelqu'un comme moi, avec le peu de considération dont je fais preuve à l'égard de ce type de titre, aime bien, je pense que ça vaut le coup pour d'autres de l'essayer !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default