Ce jeu est sorti le 21 févr. 2002, et a été ajouté en base le 21 févr. 2002 par Krazey

édition 1997
Par Werner Hodel
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Goldsieber et Rio Grande Games

Standalone 1 extension 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Jeu moderne ou jeu dépassé ?

Lors de sa première publication en 1997, Mississippi Queen pouvait à juste titre paraître très moderne en plus de s’avérer matériellement enchanteur, notamment grâce à son système de roues à aubes (l’une pour la vitesse, l’autre pour le charbon) qui remplace le pénible arbitraire des dés par une composante maîtrisable et tactique. Même la balourdise des bateaux à vapeur participe si pleinement du thème qu’elle confère à ce jeu de course une originalité bienvenue. Toutes ces qualités lui avaient assez légitimement valu un Spiel des Jahres. Vingt ans plus tard, ce qui était jadis moderne n’est-il pourtant pas complètement dépassé par les nouveaux standards du jeu de société, y compris par des jeux de course s’inspirant en partie de Mississippi Queen pour trouver des systèmes mécaniques toujours plus satisfaisants ?

Il est évidemment difficile de donner une réponse franche et objective à cette question, et cette difficulté suffit déjà à établir que sa réédition par Super Meeple n’est pas dénuée de sens. Il me semble (et je ne parle vraiment que pour moi) que Mississippi Queen accuse son âge sur certains aspects, la longueur déraisonnable des parties, une simplicité agréable qui montre vite ses limites, l’avantage du premier joueur, une règle de poussée plus amusante que souvent intéressante parce qu’un peu rigide…

Un éditeur aussi compétent que Super Meeple dans la réédition (parfois même lourdement re-thématisée) de jeux anciens ne pouvait pas être aveugle à ces lacunes, et c’est pourquoi je me réjouis sincèrement de son idée d’inclure dans la boîte de base les variantes de l’extension The Black Rose. Celles-ci viennent pratiquement répondre point par point aux difficultés mentionnées, en apportant aux règles de Mississippi Queen plus de variété, plus de technicité, des occasions pour les derniers joueurs de remonter la pente, un jeu en équipes qui s’accompagne de stimulantes possibilités nouvelles…

À titre personnel encore une fois, j’aurais tendance à préférer l’ingénieux Flamme rouge en matière de jeux de course, l’élégant et pourtant pervers Cuzco parmi les rééditions de Super Meeple ou Couleurs de Paris, la seule publication complètement originale à ce jour de l’éditeur, et dont on sent à chaque action à quel point il a été profondément conçu avec les exigences du jeu de société dit moderne à l’esprit. Mississippi Queen reste indéniablement un jeu familial plaisant quand on en a assimilé les variantes et que l’on a compris comment les optimiser, voire comment en créer de nouvelles (comme les règles nous y invitent), mais peut-être pas le plus indispensable du catalogue toujours plus fascinant de Super Meeple, vraiment décidé depuis peu à proposer les expériences ludiques les plus palpitantes aux joueurs.

L'intégralité de la présentation du jeu est lisible sur VonGuru.fr : https://vonguru.fr/2019/10/04/mississippi-queen-course-en-steamboat-le-long-du-celebre-fleuve-sinueux/
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default