Ce jeu est sorti le 19 mars 2002, et a été ajouté en base le 10 déc. 2001 par Docteur Mops

édition 2002
Par Philippe des Pallières
Illustré par François Bruel
Édité par Asmodée et Lui-Même
Distribué par Asmodée

Standalone 1 extension 2 éditions

Jeu de l'année passée, mais j'y joue encore!

Nombre de parties jouées: une quinzaine

Comparer Guerre des Moutons avec Carcassonne est inapproprié. Le seul point commun entre Guerre des Moutons et Carcassonne, ce sont les tuiles quatrominos. Pour le reste, rien à voir.

Moi, à Carcassonne, je m'ennuie. Je place une tuile puis j'attends mon tour. Y a pas à réfléchir, on joue pratiquement coup par coup.

Guerre des moutons, c'est totalement différent. Pas moyen de gagner si l'on ne réfléchit pas. Il y a plusieurs stratégies possibles. Celui qui dit que l'on devine les couleurs après 3 coups n'a pas choisi les bons adversaires. On peut cacher, bluffer, bloquer, construire, détruire (loups), défendre (chasseurs). C'est varié.

Les dessins sont magnifiques et très lisibles.

La règle contient des tas d'originalités. Les récentes éditions ont corrigés les points flous des éditions précédentes.

Moi j'aime bien l'objectif secret, le choix cornélien des tuiles double-face, les sorties anticipées offrant des bonus, la mécanique de quantité de tuiles à piocher encourageant les constructions compactes.

Ca reste un jeu simple, pas long, et juste ce qu'il faut d'intelligence et de variété pour donner envie d'y (re)jouer.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default