Jeu de cartes avec des rôles et de l'aventure

10,0

Pathfinder, comble totalement mes attentes, même si les experts es'rolitude lui contestent le titre de jeu rôle car ça les agacent, pour moi il a une bonne partie des ingrédients qui font le monde du jeu de rôle, notamment le fait de s'attacher à son personnage.

Sa prise en main est rapide pour les nouveaux joueurs, les règles sont assez simples mais le jeu est un peu technique car l'importance du "wording" des cartes n'est pas forcément évident

L'aspect "aventure" est rendu par la pression du temps qui s'égraine, les aléa des rencontres plus ou moins (dé)favorables, les personnages qui essayent de survivre et les quêtes à remplir
C'est une sorte de Hack'n slash à la Diablo, les scénarios sont basiques mais bien construits, chaque lieu donnant une petite règle différente, les personnages ont des pouvoirs bien typés permettant un gameplay également bien typé. Après on n'est pas dans du gros jeu qui pique la tête, mais les choix, la gestion du risque, la gestion du tempo et du timing, les interactions entre cartes/lieux/persos sont suffisamment riches pour donner une vie à tout cela. La phase de loot et de récupération de matos m'a rappelé mes premières émois rolistiques (surement les meilleurs en fait), la joie de tenir ma nouvelle épée bâtarde +1 et d'en faire gouter les gobs errants. !!
Ce jeu est bien dosé, les grosses montées de niveaux font envie mais sont loin, les bons objets sont cruellement rares mais les monstres sont régulièrement pénibles !! Quand tu as l'opportunité de fermer un lieu rapidement,tu as un gros pincement au coeur en regardant ce gros tas de cartes qui peut être cache une cotte de maille elfique ou un sort de jet d'acide à 4D4 !!
et puis il y a la phase où tu comptes les dés que tu vas lancer, ça flatte souvent la fibre grobillesque quand tu annonces "3d12 + 1d8 + 2d4 +4" et là y a un couillon dans l'équipe qui a gardé lui aussi son âme grobillesque, les yeux brillants qui jette une carte bénédiction de Gorum et qui te dit "non 5D12"
cool ... faut faire combien ?
euhh 8

un moment très jouissif, c'est la fin de partie, le retour à l'auberge où l'on se partage le matos, mais hélas tout en va pas rentrer dans nos sacs et il va falloir en jeter un bon paquet, c'est cruel !! mais ça révèle une autres partie du jeu qui est la construction du deck de personnage : son corps, son âme, ses points de vie !!

ça faisait longtemps qu'un jeu ne m'avait pas autant enthousiasmé, oui très longtemps

à noter que c'est certainement pour moi le meilleur des jeux solos

ses défauts :

une règle pas toujours très claire,

le prix de revient important même s'il est loin derrière les JCE et en plus ici on sait qu'il y aura 6 aventures et pas une de plus

la gestion des cartes si on veut jouer avec plusieurs groupes ça devient vite pénible, car il faut bien dire que le jeu est pensé pour être joué avec un seul groupe, même si ça n'exclue pas de jouer avec plusieurs groupes, en notant toutes les cartes sur une feuille !!

EDIT : tiens je vois qu'un rôliste est passé :o))

EDIT2 : ah ben non c'est pas des rôlistes mais juste des Haters de base

Commentaires

Default