Jean-François, Jean-François, Jean-François !

7,0

C'est bête quand on y pense, un Cyber Bunny suffit à mon bonheur. King Of Tokyo n'est jamais que la nième déclinaison d'un classique du jeu de dés : le Yahtzee (ou Yam's), joué ici avec 6 dés et la possibilité de relancer les dés mis en réserve. Par nature le jeu est nécessairement très hasardeux mais ce vieux roublard de Richard Garfield connaît bien son affaire et accouche, à mon sens, d'une des deux meilleures variations du genre (l'autre étant Roll Through The Ages). D'une part grâce au côté régressif et méchant qui consiste à incarner des monstres qui se foutent sur la gueule (un premier moyen de gagner étant d'être le dernier survivant). D'autre part en proposant un minimum de subtilité grâce aux nombreux pouvoirs proposés (par ailleurs bien pensés, on reconnaît le papa de Magic à la manœuvre) et à la gestion des conflits : le - ou les monstres à plus de quatre joueurs - occupant Tokyo marquent des points de victoire (l'autre moyen de gagner) et se battent contre le reste du monde. Un bon jeu apéritif : léger, familial et distrayant. Seul reproche : la partie s'enlise parfois quand il reste deux monstres.

Commentaires

Default