Alexandros
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
23,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Je fais le mur!

8,0

Comme à chaque fois avec les créations de Leo Colovini, on se fait avoir. On sait qu'on va jouer à un jeu relativement abstrait, mais quelquechose dans la mécanique nous invite à y revenir, et alors on découvre une certaine interprétation d'un thème toute singulière et propre à cet auteur:

- le principe d'expansion dans les conquêtes d'Alexandre: les espaces vont au fur et à mesure être bloqués par des murs/généraux/Alexandre, ce qui va pousser Alexandre vers des territoires vierges, avec des mouvements d'une ampleur grandissante. En jouant sur les ordres à venir, on gagne une bonne visibilité (et la pioche face cachée n'est pas à négliger pour limiter les mouvements adverses).

- la gestion des troupes: il va falloir bien estimer le coût d'une conquête et d'une reconquête pour gérer au mieux ses cartes toujours trop rares pour nos objectifs toujours plus ambitieux.

- la grande influence d'Alexandre sur le cours de la partie car il régente la segmentation des provinces au fur et à mesure qu'il avance: s'il est dans les parages, il risque de diviser (pour mieux régner) et il est toujours risqué de se faire trop remarquer; s'il est au loin et enlisé, les luttes intestines entre généraux feront rage dès qu'Alexandre tourne le dos.

J'ai toujours beaucoup de mal à entrer dans les jeux (toujours atypiques) de Colovini, mais l'élégance finale l'emporte souvent sur le reste. Un jeu assez simple de prime abord, mais d'une grande richesse, et dont la thématique ressort plus dans l'intelligence des mécaniques que dans les triangles pour diviser l'espace.

Commentaires

Default